Moteurs

Daniel Abt est l’héritier d’une véritable dynastie automobile.

Depuis 120 ans, la famille Abt s’est intéressée à l’automobile et aussi à la compétition sportive. Abt et Audi ont toujours été synonymes et les passionnés n’ont pas oublié que Christian, l’oncle de Daniel, fut un pilote émérite en DTM. Ce dimanche, Daniel Abt a dignement fêté son 25e anniversaire. Engagé en Formula E depuis les débuts du championnat du monde des voitures électriques, Daniel Abt, parfois sur le podium, a enfin signé la première victoire de sa carrière à ce niveau. Présent depuis 2014, Abt a toujours piloté pour l’équipe éponyme et il ne fut jamais très loin du succès. Le Suisse Eduardo Mortara domina la deuxième manche du championnat courue à Hong Kong ce matin mais dans l’avant-dernier tour, des problèmes de frein eurent raison de sa domination. Au moment où on s’y attendait le moins, Mortara dut se contenter de la troisième place et fut bien obligé de laisser filer Abt et Rosenqvist.

« Je savais depuis un certain temps que j’avais quelques soucis avec les freins », confia Mortara. « Mais je n’ai pas été assez vigilant et je me suis laissé piéger comme un débutant. »

Particulièrement humble et honnête, Mortara prendra certainement sa revanche à l’occasion et permettra à l’équipe Venturi de se distinguer.

Non content de s’imposer, Daniel Abt a pris la tête du championnat après les deux premières courses courues ce week-end. Ce matin, Abt s’est imposé devant Rosenqvist, Mortara, Evans, Vergne et Bird, le lauréat de la veille. Notre compatriote Jérôme D’Ambrosio abandonna le samedi et ne put faire mieux que 16e le dimanche. Son nouvelle équipier Neel Jani ne fut pas mieux servi par le Dragon Racing qui, ce week-end, ne cracha pas le feu.

Imbroglio autour du vainqueur

L'Allemand Daniel Abt (Audi Sport Abt) qui a remporté dimanche à Hong Kong la deuxième course du championnat 2017-2018 de Formule E, a été disqualifié pour des infractions au règlement technique. A l'issue de l'inspection d'après course, des autocollants de sécurité situés sur des éléments du moteur électrique de sa monoplace ne correspondaient pas à ceux déclarés sur le passeport technique présenté avant la manche d'ouverture de la saison 2017-2018.

En conséquence, le Suédois Felix Rosenqvist (Mahindra), initialement arrivé 2e, a été déclaré vainqueur devant le Suisse Edoardo Mortara (Venturi) et le Néo-Zélandais Mitch Evans (Panasonic Jaguar).

"Ce n'est pas la manière dont j'aime gagner et je n'ai pas l'impression d'avoir remporté la victoire", a déclaré Rosenqvist au sujet de la sanction frappant Abt, qui pensait avoir décroché son premier succès en Formule E le jour de ses 25 ans.

Audi interjette appel

Hier en fin de journée, on apprenait que l’Audi de Daniel Abt était disqualifiée pour non-conformité. En cause, les codes-barres du moteur ne correspondaient pas à ceux mentionnés dans le passeport technique. Audi a interjeté appel et il faudra attendre la décision du Tribunal de la FIA pour savoir si la deuxième manche du championnat de Formula E a été remportée par Daniel Abt, le meilleur sur la piste, ou par Felix Rosenqvist qui signerait ainsi le deuxième succès de sa carrière au championnat du monde des voitures électriques. Patience…

Deuxième course

1. Daniel Abt (Abt) 45 tours en 1.05.824 ; 2. Felix Rosenqvist (Mahindra) à 5.275 ; 3. Eduardo Mortara (Venturi) à 12.307 ; 4. Mitch Evans (Panasonic Jaguar) à 15.895 ; 5. Jean-Eric Vergne (Techeetah) à 17 869 ; 6. Sam Bird (DS Virgin) à 18.155 ; 7. Oliver Turvey (Nio) à 19.475 ; 8. Maro Engel (Venturi) à 20.952… 16. Jérôme D’Ambrosio (Dragon) à 1.00.465

Au championnat

1. Abt (36 points) ; 2. Bird (33) ; 3. Vergne (31) ; 4. Rosenqvist (22) ; 5. Mortara (21) ; 6. Heidfeld (15) ; 7. Evans et Piquet (12) … 19. D’Ambrosio (0)