Formule 1

Le pilote Audi Sport André Lotterer devrait remplacer Kamui Kobayashi le week-end prochain à Francorchamps

C’est une nouvelle presque incroyable. Un cadeau tombé du ciel pour le triple vainqueur des 24 Heures du Mans. A trente-deux ans, le pilote allemand qui a grandi chez nous à Nivelles et roule sous licence belge, André Lotterer, devrait disputer son premier Grand Prix de Formule 1 dimanche prochain à Francorchamps.

Ce rêve de gamin pour André deviendra réalité, ce week-end, grâce à l’homme lui ayant déjà permis d’être repéré par Audi au Mans en 2009, Colin Kollès. L’ancien patron du team HRT, à la tête du consortium venant de racheter l’écurie Caterham, a besoin de sang neuf pour tenter de quitter la position de lanterne rouge de son team. Et le Roumain a toujours cru dans l’actuel fer de lance du team Audi Sport en Championnat du Monde d’Endurance, mais aussi une des stars du championnat japonais Super Formula dont les monoplaces actuelles tournent plus vite que les F1 de fond de grille.

Bénéficiant d’une excellente réputation, Lotterer a plus d’expérience qu’un jeune comme Sainz Jr, Palmer, Vandoorne ou même Verstappen Jr. Certes la F1 a beaucoup changé depuis 2001-2002 quand il avait disputé une quinzaine de jours de tests privés pour Jaguar. Mais il a par l’avantage de connaître comme sa poche le circuit de Spa où il vient encore de disputer les 24 Heures. De là à faire mieux que Kamui Kobayashi dont il devrait prendre la place…

Si le conditionnel reste de mise à l’heure d’écrire ces lignes, c’est juste parce que le team n’a encore rien communiqué officiellement et doit encore régler quelques formalités notamment au niveau de la Super Licence dont le coût s’élève tout de même à 14.000 euros !

Mais de bonne source, le triple vainqueur du Mans a passé aujourd’hui sa journée à l’usine de Leafield où il a moulé son baquet et passé des heures dans le simulateur.

Il a aussi pu constater toutes les évolutions apportées à la Caterham-Renault CT05, une véritable version B plus légère, dotée d’un nouveau museau façon Williams, d’un nouveau fond plat, d’un nouvel aileron arrière, d’un nouveau capot moteur et de pontons modifiés. Selon nos informations, André Lotterer attendu jeudi à Francorchamps devrait disposer de l’unique exemplaire de cette nouvelle monoplace. Assez pour quitter les fonds de grille et battre les Marussia ? Réponse en fin de semaine. Pour André Lotterer dont la nomination doit être confirmée ce mardi, le défi s’annonce en tout cas de taille. Mais le garçon a déjà prouvé à maintes reprises être à la hauteur.