Formule 1

Une mise à pied inévitable.

Cela faisait des semaines que cela couvait et l'information ne surprendra pas beaucoup de fans de F1. Eric Boullier, directeur sportif de McLaren depuis quatre ans, a officiellement "donné sa démission" avec effet immédiat. En d'autres mots, comme le team ne tourne pas rond depuis des années, le Français, mis sous pression en interne et désavoué par une bonne partie du personnel, a été remercié par la direction soucieuse de "remettre de l'ordre dans la structure d'organisation afin d'essayer de remettre McLaren le plus rapidement sur les rails du succès."

"Je suis très fier d'avoir travaillé pendant quatre ans pour McLaren",  a indiqué Eric Boullier dans un communiqué laconique. "Je dois avouer qu'il était temps pour moi de faire un pas en arrière. Je souhaite à l'équipe le meilleur pour le futur."

L'ex-vainqueur d'Indy et papa de l'actuelle petite amie de Stoffel Vandoorne, le franco-brésilien Gil de Ferran, est nommé "Racing directeur" et est chargé de remettre un peu d'ordre dans la maison.

Ce n'est évidemment pas cette décision qui va faire aller la McLaren plus vite ce week-end à Silverstone. Et il va surtout maintenant falloir engager la ou les bonnes personnes pour dessiner la monoplace de 2019....