Formule 1

En 2017, il y aura non pas un mais trois pilotes au sang belge sur les grilles de départ des GP de Formule 1. 

En plus de Max Verstappen, fils de la Hasseltoise Sophie-Marie Kumpen, et du Flandrien Stoffel Vandoorne dont les deux parents sont bien de chez nous, on retrouvera le tout jeune (il vient de fêter ses 18 ans) Lance Stroll, fils du milliardaire canadien Lawrence Stroll (propriétaire des droits des marques Tommy Hilfiger, Asprey ou Ralph Lauren) et de la très belle Claire-Anne Callens, une Belge ayant créé la marque de vêtements de luxe portant son nom.

Propriétaire d’une des plus grandes collections de Ferrari au monde, du circuit Mont-Tremblant au Canada, de l’écurie de F3 Prema avec laquelle son fils vient d’être sacré, Lawrence de son vrai nom Strulovitch, véritable passionné de sport auto, a pris des parts dans l’écurie de F1 Williams au sein de laquelle il vient d’investir 70 millions de dollars pour permettre à son fiston de démarrer en GP dans les meilleures conditions. 

Une manière de débuter en F1 pour le Belgo-canadien suscitant pour l’instant pas mal de jalousie et de critiques…