Formule 1 Vettel le plus rapide, Vandoorne toujours dernier

La deuxième séance libre a débuté par un coup de tonnerre avec le gros crash de Marcus Ericsson. A l'entame de son premier tour lancé, le Suédois a visiblement mis une roue sur une partie encore humide et perdu le contrôle de sa monoplace qui a effectué une spectaculaire embardée après avoir heurté le rail et a fini sa course à l'envers loin dans l'échappatoire de la première chicane. Le pilote s'en est heureusement sorti miraculeusement indemne et a pu rejoindre son stand seul. Il a tout de même été transporté au centre médical pour subir des examens de contrôles avant de vite revenir à son box avant même que la séance ne soit terminée.

Après le crash dont a été victime Charles Leclerc dimanche dernier au départ du GP de Belgique, les mécanos de l'écurie Alfa Romeo n'ont décidément pas beaucoup de repos ces derniers jours.

Sur le sec, la séance a été menée par la Ferrari de Sebastian Vettel confirmant l'avantage actuel de la Scuderia en vitesse de pointe. Mais l'Allemand, 270 millièmes devant son équipier Kimi Raikkonen, s'est fait surprendre et a traversé le bac dans la Parabolica. Il a toutefois pu rallier son stand sans casse.

Troisième à 287 millièmes, Lewis Hamilton sait d'ores et déjà qu'il va devoir se cracher dans les mains samedi après-midi pour éviter une première ligne 100% rouge. A moins que la pluie soit de retour pour le sauver une nouvelle fois comme lors des trois derniers GP.

Valtteri Bottas place la 2e Benz au 4e rang mais à plus de six dixièmes. Le Finlandais devance les deux Red Bull-Renault de Max Verstappen et Daniel Ricciardo et les deux Racing Point Force India Mercedes d'Esteban Ocon et Sergio Pérez. Charles Leclerc sur la seconde Sauber et Nico Hulkenberg complètent le Top 10. Rappelons que l'Australien de chez Red Bull et l'Allemand s'élanceront en fond de grille suite à un changement de moteur (et une pénalité de dix places en plus pour le pilote Renault ayant joué au bowling avec ses petits copains au départ du GP de Belgique).

Derrière, les McLaren ferment à nouveau la marche après avoir répété les mouvements pour se donner l'aspiration demain en qualifications. Fernando Alonso, 18e (il testera en Indy Car la semaine prochaine) a devancé Stoffel Vandoorne (19e sur 19) de 343 millièmes. Une fois encore, les "McLaren Boys" ne peuvent espérer que le concours de la pluie pour passer éventuellement en Q2 samedi.