Formule 1 Notre compatriote à nouveau dernier, mais à 2 dixièmes seulement du 10e !

Comme à Francorchamps la semaine dernière, Stoffel Vandoorne a signé le 20e et dernier chrono des qualifications. Mais contrairement à la Belgique, on a longtemps cru qu'il pourrait, comme son équipier Fernando Alonso (14e), éviter le couperet et une septième élimination consécutive en Q1. Hélas, si les écarts ont été plus serrés que jamais sans doute, cela n'a rien changé au résultat final...

Longtemps dans le Top 15 lors de la première partie des qualifications, Stoffel a malheureusement rétrogradé au dernier rang en ne pouvant pas améliorer son temps lors de son dernier run:
"On a joué avec les aspirations avec Fernando. On s'est tiré l'un l'autre, mais cela lui a mieux réussi qu'à moi," expliquait le pilote McLaren. "Mon dernier tour n'a pas été 100% idéal. J'aurais pu peut-être m'améliorer dans un virage. Mais c'est surtout en lignes droites que j'ai perdu du temps. Quand on voit qu'il y a à peine 2 dixièmes entre le 10e et le dernier, vous comprenez que cela ne s'est pas joué à grand chose."

En partant dix-septième normalement sur la grille suite aux pénalités de Daniel Ricciardo, Nico Hulkenberg et Marcus Ericsson, que peut raisonnablement espérer Stof?
"Hum, qu'il se passe beaucoup d'événements devant. Car à la régulière, même si cela marchait mieux pour nous aujourd'hui qu'hier, on ne peut pas attendre grand chose. Il n'y a rien à jouer en stratégie. Ce sera un arrêt pour tous. Dès lors les points risquent encore d'être hors de notre portée."