Formule 1

Le Britannique a expliqué pourquoi il était en retard pour la cérémonie de podium. Il a voulu féliciter et consoler son équipier Vallteri Bottas. Respect.

Alors qu’aujourd’hui on a fustigé le comportement d’un autre multiple champion du monde dans une autre discipline, on tenait à souligner le beau geste qu’a eu Lewis Hamilton hier à Bakou.

Si vous avez suivi le GP en direct, vous avez sans doute remarqué que Lewis s’y est fait attendre. Mais il avait une raison pour expliquer son retard… Et il l’a expliqué dans un tweet…

« Je tenais absolument à aller féliciter Valtteri. Pour moi, c’est lui qui méritait la victoire. Il a fait une course sans faute ce qui n’a pas été mon cas. Sans sa crevaison, je ne l’aurais jamais rattrapé. Je sais ce que l’on peut ressentir dans un cas pareil. C’est injuste. Je me suis dit que cela le consolerait peut-être un peu que je vienne le trouver et le congratuler pour sa très belle course. »

Une belle leçon d’humilité du quadruple champion du monde britannique. Et la preuve qu’une réelle bonne ambiance règne chez Mercedes avec un véritable respect entre les équipiers. Et l'on ne peut pas dire que ce soit partout pareil...