Formule 1 Meilleur temps pour Valtteri Bottas, Stoffel 9e.

Les premiers essais en vue du GP d’Espagne se sont achevés sous un ciel voilé avec un meilleur chrono à mettre à l’actif de Valtteri Bottas en 1.18.148, soit une seconde déjà de mieux que la pole signée ici par Lewis Hamilton l’an dernier. Et ceci avec des gommes tendres...
Deuxième à huit gros dixièmes de son équipier, le Britannique n’a pas encore cherché la performance et a plutôt préparé la course. 
 
Relégués à une seconde alors qu’ils ont pourtant chaussé des gommes super tendres, les pilotes Ferrari encadraient la Red Bull de Max Verstappen avec Sebastian Vettel 3e à 0.50 et Kimi Raikkonen 5e à 1.351. Mais on sait que les monoplaces de la Scuderia peuvent aller beaucoup plus vite.
Daniel Ricciardo (7e) contraint d’abandonner sa RB14 et la séance après seulement une demie heure suite à une petite sortie (rien de grave), c’est Fernando Alonso qui signait le 6e meilleur chrono, lui aussi avec les enveloppes tendres. Visiblement le nouveau super aileron avant de la MCL33 semble fonctionner même si le « Matador" accuse encore un retard de 1.710 sur le meilleur temps. 
 
Battu par la Haas de Romain Grosjean, Stoffel Vandoorne confirme les progrès de McLaren en se hissant en 9e position, à un peu moins de deux secondes de la « pole » et un peu plus de deux dixièmes de son équipier évoluant à domicile. Pas mal! Les McLaren-Renault ont en outre beaucoup roulé, Fernando bouclant 26 tours pour 28 à notre compatriote histoire d’engranger un maximum de données. 

C’est important et la fiabilité retrouvée des « Oranges mécaniques » pourrait les aider à remonter progressivement dans la hiérarchie. Sur cette séance, McLaren était clairement la quatrième puissance du plateau. Mais ne nous emballons pas. Il ne s’agit que des premiers essais libres, tout le monde travaille sur des programmes différents, et les tickets pour la Q3 sont donc loin d’être gagnés.