Formule 1

Vendredi, seuls 70% des tickets avaient été vendus.

Le GP de Monaco ne fait plus recette. Non pas que la F1 ne soit plus attrayante, mais plutôt que le pari de doubler cette année les tarifs des tribunes n'a pas été payants. Du moins en terme d'affluence. Il y avait très peu de monde jeudi et vendredi. Et même samedi, pour les qualifications, les 35.000 places assises étaient loin d'avoir toutes trouvé acquéreurs.

"L'explication est toute simple" nous confie Luc, un Belge expatrié en France vivant non loin de la Principauté et grand fan de F1. "Depuis une dizaine d'années au moins, on était toujours un petit groupe de quatre ou cinq personnes à acheter les mêmes places en haut de la tribune H pour 460 euros. Et cette année, le prix est passé à 1000 euros. A ce tarif là, mes trois amis ont renoncé à leur déplacement. Moi même, je m'apprêtais à regarder la course à la télé. Mais au dernier moment, j'ai pu récupérer à bas prix un ticket. Il brade les prix à l'ACO car ils sont en panique. On m'a confié vendredi que seules 70% des tribunes étaient remplies pour dimanche. Il y a même un gradin complètement vide. Du coup, ils bradent les prix. J'ai même un ami du coin qui a reçu deux tickets gratuits du maire. Ils les donnent aujourd'hui à ceux qui veulent aller voir la course car ils craignent la vision d'un GP loin d'être sold out."