Formule 1 L'écurie britannique Arrows est en grande difficulté financière depuis plusieurs mois

PARIS " Arrows Grand Prix International a envoyé une demande de participation au championnat 2003, laquelle a été refusée pour des raisons qui ont été communiquées à l'équipe Arrows", se borne à indiquer un communiqué de la FIA.

L'écurie britannique, propriété de Tom Walkinshaw, n'avait pas pris part à six des sept derniers grands prix de la saison 2002. Elle avait été déclarée insolvable en juillet mais s'était vu accorder le 10 septembre un délai de 28 jours pour mettre de l'ordre dans ses finances par la Haute Cour de Leeds.

Le 12 novembre, Arrows avait annoncé la signature d'un accord avec des investisseurs basés en Allemagne pour l'introduction de substantiels moyens financiers dans l'écurie, précisant toutefois que tant que l'accord n'était pas " définitif", les termes devaient en rester " confidentiels".

Selon des informations de presse, la société German Grand Prix Racing, réunissant des investisseurs arabes et basée en Allemagne, aurait racheté "plus de 51%" de l'écurie et espérait lui permettre de s'acquitter de la somme nécessaire à son inscription pour la prochaine saison de Formule 1.


Webber veut voler haut

De Minardi à Jaguar, l'Australien va franchir un fameux cap

BARCELONE Entre les immenses camions de l'écurie Jaguar et les stands du team anglais, les instructions étaient claires l'autre jour au circuit de Catalunya: `D'accord, on vous concède quelques minutes d'entretien avec Mark Webber mais celui-ci, autant que vous le sachiez, a reçu l'ordre de ne formuler aucun commentaire quant à la récente mise à l'écart de Niki Lauda.´

On comprend d'autant plus aisément les craintes nourries par le staff Jaguar délégué en terre catalane que Lauda fut à la base de l'arrivée non seulement d'Antonio Pizzonia mais aussi de Mark Webber précisément. Dès lors, les pilotes sont priés de la mettre en veilleuse.

Reste que pour Webber, il n'y a pas que la science de Lauda qui plaide en sa faveur. L'Australien est aussi le protégé de Flavio Briatore -Webber fut pilote d'essai chez Renault - et de Paul Stoddart, qui l'a lancé cette année en GP avec Minardi. Personne n'a oublié, au demeurant, les deux points marqués d'emblée en... Australie par Webber pour le GP d'ouverture. `Je me suis beaucoup amusé pour ma première année en F 1. Il y a eu des week-ends de réel plaisir comme ceux de Melbourne, de Monaco et de Magny- Cours. En revanche, celui qui m'a le plus déçu fut Barcelone.´

Où Webber perdit le museau avant de sa Minardi pendant les essais et le team de Faenza décida de ne pas disputer le GP d'Espagne de peur d'un nouvel accident. `Je saurai toujours gré à Paul Stoddart de m'avoir donné l'opportunité de me montrer en F 1. J'ai appris énormément de choses cette année. J'ai surtout roulé sur des circuits que je découvrais pour la première fois.´

Malgré les difficultés chroniques de Minardi, l'ascension de Mark Webber ne laissa pas insensible Niki Lauda. `Jaguar est un nom historique au sein du sport automobile, énonce l'Australien. Maintenant, pour ce qui est de l'exercice 2003, l'objectif de l'écurie sera surtout de trouver une certaine continuité sous l'angle des performances. En 2002, Irvine est monté sur le podium à Monza mais il n'a pas été très rapide sur les autres tracés. Ce qu'il faut, c'est mettre sur pied une monoplace capable d'être compétitive sur toutes les pistes.´

Un travail de longue haleine qui a débuté à Barcelone la semaine passée et qui se poursuivra notamment cette semaine. `Nous avons commencé à étudier le nouveau moteur (le V 10 Ford Cosworth élargi à 90°) ainsi que la nouvelle boîte de vitesses. Il y a eu quelques soucis mais c'est normal. L'essentiel, c'est de toujours garder un temps d'avance.´

Au Circuit de Catalunya, Mark Webber en a aussi profité pour faire plus ample connaissance avec Antonio Pizzonia. `Pour avoir été pilote d'essai chez Williams ( NdlR: le Brésilien y a accompli quelque chose comme 20.000 km! ) et avoir fréquenté des gens comme Montoya et Ralf Schumacher, Antonio ne débarque pas en F 1 sans bagage. J'ai roulé contre lui en 2001 en F 3000, et je peux vous dire qu'il est très rapide. Il ne pouvait finir qu'en F 1!´

Après une année au contact du Formula One Circus, Mark Webber sera confronté en 2003 au changement de réglementation. `Je suis favorable sur tous les points même si les séances de qualification risquent, de temps à autre, de ressembler à une loterie. Que faire pour rendre les GP encore plus intéressants au public? Personnellement, je ne suis pas un grand fan de certains systèmes modernes comme le traction control ou la boîte semi-automatique. Cela dit, on pourrait parler à l'infini de nouvelles solutions à adopter. La vérité est que la matière en F 1 est assez complexe.´

Il a vite compris, le kangourou volant...

© Les Sports 2002