Formule 1 Moins agressif, le Britannique mène aux points malgré une étoile moins brillante.

À la veille de la cinquième manche du Championnat du Monde, ce week-end en Espagne, le duel entre Lewis Hamilton et Sebastian Vettel, mais aussi entre Mercedes et Ferrari, n’a jamais été aussi intense. Si la Scuderia semble disposer du meilleur matériel en ce début de saison, ce qui s’est traduit par deux victoires et trois pole lors des deux premiers GP, le Britannique pointe pourtant avec quatre points d’avance au championnat à l’heure de se rapprocher des bases européennes.

(...)