Formule 1

L'Allemand Nico Rosberg (Mercedes) s'est imposé dans le Grand Prix d'Europe de Formule 1 dimanche sur le circuit urbain inédit de Bakou, en Azerbaïdjan. 

Il a devancé, dans la 8e des 21 manches du championnat du monde, la Ferrari de l'Allemand Sebastian Vettel et la Force India-Mercedes du Mexicain Sergio Pérez, 2e et 3e à respectivement à 16.696 secondes et 25.241 secondes. 

Rosberg, qui avait réussi sa 25e pole samedi, a décroché sa 19e victoire, la 5e en 2016 après ses quatre succès dans les quatre premiers Grands Prix. Auteur également du meilleur tour en course, il conforte sa première place au championnat du monde avec 141 points.

Parti en 10e position, le champion du monde Lewis Hamilton a terminé 5e à 56.335 secondes derrière le Finlandais Kimi Räikkönen (Ferrari), 4e à 33.102 secondes. Le Britannique qui restait sur deux victoires à Monaco et au Canada, conserve la 2e place du championnat avec 117 unités devant Vettel, 3e, qui en possède désormais 96.

La 9e manche du championnat se déroulera le 3 juillet en Autriche.

Derrière Hamilton, le Top 10, qui a marqué des points, a été complété par Valtteri Bottas (Williams), Daniel Ricciardo (Red Bull), Max Verstappen (Red Bull), Nico Huelkenberg (Force India) et Felipe Massa (Williams).

Les observateurs s'attendaient à une course interrompue par de nombreux incidents sur ce circuit urbain et l'intervention de la voiture de sécurité. Il n'en fut rien. elle n'est jamais intervenue.

Quant à la course, assez morne, elle est très vite apparue taillée pour Rosberg qui parti en tête n'a jamais été inquiété. En revanche, Hamilton s'est plaint à la radio du comportement de sa voiture. Mais finalement, le champion du monde a retrouvé tous ses moyens à 9 tours de la fin des 51 qui composaient la course, au point d'être le plus rapide en fin de course.

C'est aussi à ce moment-là que Perez a trouvé les moyens de revenir puis de dépasser Räikkönen et priver le Finlandais du podium qui lui semblait promis. Deuxième des qualifications, le Mexicain avait dû s'élancer de la 7e place après avoir écopé de 5 places de pénalité pour avoir dû changer sa boîte de vitesse en raison de la destruction de sa voiture dans la 3e séance d'essais libres.