Formule 1

Des pourparlers entre l’équipe autrichienne et le motoriste nippon ont eu lieu à Bakou…

Ce n’est qu’une demi-surprise. Il y a de l’eau dans le gaz entre Red Bull et Renault, qui fournit des V6 turbo badgés TAG-Heuer, depuis de nombreux mois. De l’autre côté, l’alliance Toro Rosso-Honda est la bonne surprise de ce début de saison avec en point d’orgue une 4e place signée Pierre Gasly à Bahreïn.

On pouvait dès lors imaginer l’équipe basée à Milton Keynes entrer tôt ou tard en discussions avec le motoriste japonais en vue d’un partenariat pour 2019. Et des pourparlers ont bel et bien eu lieu dans le cadre du Grand Prix d’Azerbaïdjan entre Helmut Marko, responsable de la filière Red Bull, et le directeur de Honda Racing, Masashi Yamamoto.

« Nous avons formellement discuté d’une fourniture en moteurs en vue de 2019 pour la toute première fois », a confirmé Marko, interrogé sur le site internet de la Formule 1. « A Bakou, nous avons discuté des détails qui permettraient la réalisation d’un tel accord. Red Bull est l’une des trois meilleures équipes du plateau, et Honda serait plus que motivé à nous motoriser si l'opportunité se présentait. »

« Nous sommes passés du stade des discussions informelles à celui des négociations formelles. Nous avons confirmé nos points de vue et nous en sommes maintenant au début du processus », ajoute le docteur autrichien.

Une confirmation d’une alliance Red Bull-Honda pour 2019 devrait être formulée d’ici le 15 mai. C’est en effet à cette date que les équipes sont priées de faire connaître le nom de leur motoriste pour la saison à venir. Cette date n’est pas incontournable mais Renault a pour sa part indiqué qu’elle se tiendrait à cette deadline pour confirmer ou infirmer la poursuite de la collaboration avec l’équipe qui lui a permis de décrocher quatre titres de champion du monde en tant que motoriste entre 2010 et 2013.

Le dénouement des pourparlers entre les parties autrichiennes et japonaises devrait également permettre d’y voir plus clair dans le jeu de… Porsche qui pourrait faire son arrivée en F1 à l’horizon 2021. Si elle devait choisir de s’impliquer comme simple motoriste plutôt qu’avec une écurie 100 % maison, la firme de Stuttgart serait logiquement arrivée en F1 via Red Bull qui entretient des liens étroits avec le groupe VAG.

En attendant, voici ci-dessus à quoi pourrait ressembler une Red Bull-Honda selon le designer Lucas Von. Dans tous les cas, le rendu est plutôt joli et alléchant !