Formule 1

Fernando Alonso se reposant un peu (il devrait participer à des tests Toyota la semaine prochaine à Spa en vue du Mans), ce sont Stoffel Vandoorne, Lando Norris et Oliver Turvey qui se sont relayés ce mardi aux commandes des deux McLaren MCL33 en piste à Barcelone pour les premiers tests d’inter-saison.

Tandis que les deux réservistes, le très ancien et le nouveau jeune leader de la F2, se sont partagés le volant de la monoplace dédiée aux essais pour Pirelli, Stoffel lui à continuer à développer le nouveau package aéro qui, de son propre aveu, n’est pas encore assez exploité.

Le Belge n’a bouclé que 85 tours, soit un peu plus de la distance d’un GP ce qui est peu par une journée de travail.

« Le matin, on a effectué beaucoup de courts runs avec des changements de réglages afin de voir comment l’auto réagi, » explique notre compatriote. « On doit tenter de mieux comprendre comment notre outil fonctionne et extraire plus de potentiel de cette voiture. »

Auteur du septième chrono en 1.18.981, Stof n’est pas allé plus vite que lors de la qualification de samedi. Mais ce n’était pas l’objectif.

Devant, le meilleur chrono a été signé par Max Verstappen (Red Bull) en 1.17.528. Le Belgo-néerlandais a devancé de très peu la Renault de Carlos Sainz Jr (1.17.562) et la Ferrari de Vettel (1.17.659)

Romain Grosjean a réussi à tenir cette fois sa Haas sur la piste est s’est classé quatrième devant la Force India de Nicholas Latifi et la Mercedes d’un Lewis Hamilton de retour aux manettes de la W09 imposée ce dimanche.

Ce mercredi, changement de programme pour Stoffel Vandoorne qui se consacrera aux essais Pirelli, les deux autres pilotes travaillant directement pour la préparation du prochain GP de Monaco sur la seconde auto.

« Les essais sont limités et cela fait toujours du bien de pouvoir aligner des kilomètres en F1, » confie notre représentant toujours en manque de confiance dans cette auto très sensible du train arrière.