Formule 1

Notre compatriote a terminé son dernier GP de F1 au 14e rang après de belles batailles

La carrière de Stoffel Vandoorne en F1 s'est achevée cet après-midi par une quatorzième place au terme d'une belle bagarre et de quelques belles manoeuvres de défenses et d'attaques sur Esteban Ocon et Romain Grosjean.

"Oui, je me suis bien amusé",  commentait le Belge, visiblement soulagé après la course. Comme libéré d'un poids... "Je suis heureux d'avoir pu me battre jusqu'au bout. Cela a été de belles luttes avec Esteban et Romain auxquels j'ai tenté de résister, notamment pour aider Fernando. Mais mes pneus étaient vraiment très usés et puis on sait bien que notre monoplace n'est pas au même niveau que la Force India ou la Haas. On ne pouvait clairement pas jouer les points aujourd'hui. Mais j'ai tout donné et je pars content de moi. Maintenant, je vais me relaxer quelques jours, me vider la tête et passer en mode électrique."

Un dernier mot sur ces deux saisons bien décevantes en F1. "Vous ne voyez pas tout ce qu'il se passe en coulisses, toute la politique. Je ne peux pas tout dire, mais vous pouvez bien imaginer certaines choses. Personnellement, je n'ai aucun regret. J'ai fait mon boulot du mieux que je pouvais. Ce qui m'a peut-être le plus manqué dans certains moments c'est de sentir la confiance de l'équipe. Il n'est pas toujours facile de performer et de donner le meilleur de vous-même quand vous savez que le team négocie en même temps avec d'autres pilotes. Mais je n'ai pas baissé les bras et j'ai terminé ma saison sur quelques bonnes courses."

Le reverra-t-on un jour en F1 ? "Je ne sais pas. La vie vous réserve parfois de surprises. Peut-être qu'un jour, on se reverra ici..."