Moteurs

L'Anversois est allé taper le mur du Raidillon dès le premier tour.

Après le simulacre de Course 1 ce matin où le drapeau vert ne fut jamais agité à cause du brouillard, les concurrents des championnats Eurocup et NEC de Formule Renault 2.0 en ont enfin décousu cet après-midi pour une joute de 25 minutes + 1 tour disputée sous un franc soleil.

Dès le premier passage dans le Raidillon, la série au losange connaissait un premier frisson avec la sortie de Gilles Magnus. En bagarre avec un pilote Red Bull, le dernier vainqueur des 24 Heures de Zolder virait un peu large et perdait le contrôle de sa voiture qui allait taper le mur de pneus avec une force impressionnante. Gilles était néanmoins extrait de son cockpit sans le moindre problème et était emmené au centre médical pour un check-up.

Max Defourny réalisait pendant ce temps un parcours solide pour pointer dans le Top 5 pendant toute l'épreuve. Le fils de Didier remontait progressivement dans le classement et profitait de la bagarre entre les Français Gabriel Aubry et Sacha Fenestraz, en lutte pour la victoire, pour remonter jusqu'en deuxième position après une erreur aux Combes du second cité. Malgré les attaques du beau-frère de José Maria Lopez, Max conservait sa deuxième position jusqu'à l'arrivée derrière Aubry. Il s'offrait par ailleurs le meilleur tour de la course. Robert Schwartzman et Max Fewtrell se hissent dans le quinté de tête.

La 3e course de Formule Renault 2.0 sera disputée ce dimanche dès 10h30.