Moteurs Engagé sur une Ford, François Duval peut-il célébrer une 1re victoire sur la place McAuliffe ?

Double vainqueur des Legend Boucles mais toujours pas à Bastogne, François Duval est à nouveau au départ cette année. Il faudra compter sur le garagiste Toyota pour animer la catégorie Legend. Pourtant, Dudu refuse de songer au moindre résultat...

Pourquoi avoir choisi une Escort du Burton Racing ?

"Je connais bien Caren Burton, le patron du team . J’ai notamment couru pour lui au rallye de Wallonie. Et j’en garde un très bon souvenir. Nous souhaitions tous les deux remettre le couvert pour un autre rallye. Et pour les Legend , c’était le seul team qui pouvait me proposer une voiture pour un budget correct."

Pouvez-vous nous en dire plus sur votre monture ?

"Il s’agit d’une Ford Escort MK1 aux couleurs de Yokohama mais aussi Gordon, Gulf Martelange, Ford Bomboir et Butterfly. Elle est dotée d’un moteur Pinto, donc moins puissante que ses homologues équipées du fameux bloc BDA. Je n’ai pas encore fait le moindre mètre avec celle-ci. Je l’ai découverte ce jeudi."

Comment abordez-vous cette participation aux Legend 2018 ?

"Mon copilote André Leyh et moi-même allons faire au mieux. Je vais surtout rouler pour prendre un maximum de plaisir. Je roule sans la moindre pression. Avec le garage familial de Cul-des-Sarts, je n’ai pas arrêté ces dernières semaines. Je souhaite donc avant tout passer un bon week-end."

Néanmoins, il y a assurément une ambition de résultat…

"Terminer le rallye sera déjà bien. Je veux faire oublier mon abandon de l’an dernier. Je n’avais fait que 3 spéciales sur les 10 au programme. On pouvait difficilement faire pire. Et puis, il faut rappeler que je n’ai pas encore pris le volant de mon Escort. Je ne sais pas encore ce que cela va donner face au chrono."

Mais la neige annoncée pour ce week-end devrait jouer en votre faveur…

"Je ne pense pas. À cause de son moteur placé à l’avant, l’Escort est loin d’être la meilleure voiture pour ces conditions. Si la neige s’invite sur les Legend , les Porsche devraient mieux s’en tirer grâce à leur moteur placé en porte-à-faux qui leur donne une excellente motricité. Et je préfère rouler dans des conditions pluvieuses comme on a connu en ce début de semaine..."

Quid de votre programme pour 2018 ?

"Après les Legend Boucles , j’ai l’intention de participer au World RX à Mettet. Ensuite, je souhaite faire le Wallonie ainsi que le Condroz. Si je peux disputer ces trois rendez-vous, je serais déjà très content."