Moteurs

En exclusivité, voici les grandes lignes du tout nouveau championnat du monde de voitures de tourisme pour la saison à venir !

Les mines affichées dans les paddocks de Macao et de Dubaï le week-end dernier en disaient long sur la dernière bonne nouvelle en date sur le front des voitures de tourisme. Rivaux ces dernières années, le WTCC et les TCR International Series ne formeront qu’un dès l’an prochain. Cette nouvelle compétition, qui deviendra de facto le seul championnat du monde de voitures de tourisme existant, s’appellera « World TCR » et fera partie de la poignée de séries badgées FIA avec la Formule 1, le WRC ou le WEC.

Si une annonce officielle doit encore être faite, la Dernière Heure – Les Sports est en mesure de révéler les grandes lignes de ce nouveau championnat, considéré comme la « meilleure nouvelle depuis 10 ans dans l’univers des voitures de tourisme » par un certain Tom Coronel. Les voitures de type TC1 comme la Citroën C-Elysée seront sans surprise bannies pour laisser place aux seules TCR comme l’Audi RS3, la VW Golf, la Honda Civic et bien d’autres. Aucune écurie d’usine ne sera admise. Le WTCR sera en effet réservé aux seules équipes privées, même si un support de la part des constructeurs ne sera pas interdit.

Marcello Lotti et son équipe, instigateurs du TCR, s’occuperont de ce nouveau championnat, et donneront la priorité d’engagement aux teams jusqu’à présent présents dans le TCR International. Ce qui est une bonne nouvelle pour les équipes belges impliquées en TCR comme Comtoyou Racing, Boutsen Ginion Racing, DG Sport ou WRT. Eurosport sera néanmoins toujours en charge de la promotion et assurera au WTCR une couverture internationale sur tous les petits écrans.

Pour la première année de ce nouveau championnat, un maximum de 30 voitures pourront être admises sur les grilles de départ. Afin d’équilibrer le nombre de voitures par marque, un système de licence sera mis en place. Ce qui devrait éviter, par exemple, d’avoir 10 Audi RS3 pour une seule Alfa Romeo Giulietta. D’un point de vue financier, les frais d’inscription devraient être sensiblement proches de ceux mis en vigueur en TCR International Series jusqu’à présent.

Et le calendrier dans tout cela ? Soyons francs, aucune ébauche précise n’a été réalisée à l’heure d’écrire ces lignes. La seule certitude que nous avons, c’est que la 1ère manche aura lieu sur le circuit urbain de Marrakech vers mars-avril. Mauvaise nouvelle dans le clan belge puisque la joute en lever de rideau des 6 heures WEC de Spa-Francorchamps passerait visiblement à la trappe. Mais une course dans nos Ardennes dans le cadre d’un vrai championnat TCR Europe aura lieu les 9 et 10 juin prochains. Circuit très cassant pour les machines, Macao se déroulerait hors-championnat mais dans le cadre d’une Coupe du Monde des voitures du tourisme réunissant les meilleurs spécialistes de la planète, à l’instar de la Coupe du Supertourisme vue entre 1993 et 1995.

Un programme alléchant, qui remettrait les courses pour voitures de tourisme pour de bon sur la carte du sport automobile. Officialisation dans les prochaines semaines, voire les prochains jours…