Moteurs

Notre « Monsieur Le Mans » national sera mis à l’honneur lors de la 86e édition de l’épreuve sarthoise.

Même s’il a été battu au nombre de victoires par Tom Kristensen, Jacky Ickx demeurera à jamais « Monsieur Le Mans ». Vainqueur des 24 Heures du Mans à six reprises (1969, 1975, 1976, 1977, 1981 et 1982), le plus grand pilote belge de tous les temps est un inconditionnel de l’épreuve mancelle.

Il aura une tâche assez particulière cette année puisqu’il a été nommé Grand Marshall de cette 86e édition. Cela signifie qu’il aura pour charge de piloter la « leading car » (une Porsche 911 Turbo, ndlr) lors du tour de formation de l’épreuve samedi après-midi. Autant dire qu’il y aura une certaine émotion au moment où la soixantaine de bolides s’élancera pour boucler ce 1er tour au ralenti du circuit de la Sarthe.

« Pouvoir participer aux 24 Heures du Mans 2018 me réjouit. », explique Jacky Ickx. « Le Mans m’a toujours gâté. J’y ai connu de nombreuses et riches expériences, en tant que pilote concurrent bien sûr. J’y ai aussi occupé les fonctions de directeur de course, j’ai également eu l’opportunité de donner le départ de cette épreuve. »

« Cette année, j’officierai comme Grand Marshall. », souligne-t-il. « Dans ma carrière comme dans ma vie, cette course a toujours eu une valeur particulière. Elle met en avant des qualités essentielles de pilotage, de partage, de bravoure, de concentration, d’amitié, de communion avec le public. Elle permet de vivre des moments aussi intenses qu’extraordinaires. »

« Je m’imagine déjà samedi 16 juin, au volant de ma voiture devant tous ces concurrents héroïques, amateurs et professionnels.»