Moteurs

L'ancien triple champion du monde de F1 et homme d'affaires autrichien Niki Lauda a dû subir jeudi une transplantation pulmonaire à la suite d'une infection, a annoncé dans la soirée l'Hôpital général (AKH) de Vienne.

"La transplantation a été menée avec succès", a précisé l'établissement dans un bref communiqué.

Légende de la F1, Niki Lauda, 69 ans, avait dû quitter précipitamment son lieu de vacances à Ibiza (Espagne) la semaine dernière pour être hospitalisé à Vienne après avoir contracté un virus pulmonaire, selon le journal autrichien Österreich.

L'ex-pilote de course, qui occupe les fonctions de président non-exécutif de l'écurie Mercedes, est également très actif dans le domaine du transport aérien. Il a racheté en janvier son ancienne compagnie, Niki, en cédant dans la foulée 75% du capital à la compagnie à bas coûts Ryanair après l'avoir rebaptisée Laudamotion, tout en en restant co-dirigeant.

Sacré champion du monde de F1 en 1975, Niki Lauda survit à un très grave accident de course en août 1976 sur le Nürburgring lors du Grand prix d'Allemagne. Ce qui ne l'empêche pas de reprendre le volant et d'être sacré à deux reprises supplémentaires, en 1977 et 1984.

Les gaz toxiques inhalés lors de cet accident, où il avait fallu près d'une minute pour le tirer de sa voiture en flammes, lui ont toutefois valu une fragilité pulmonaire.

D'ordinaire omniprésent lors des Grands Prix au sein de l'écurie Mercedes, Lauda avait manqué celui de Hockenheim le 22 juillet et celui de Hongrie dimanche dernier en raison de son infection.

Les suites de son accident lui ont également valu deux greffes de reins en 1997 et en 2005. Niki Lauda est père de quatre enfants issus de deux mariages différents, Lukas (39 ans) et Mathias (37) ainsi que Max et Mia, deux jumeaux âgés de 8 ans.