Moteurs

Il n'y aura plus de GP de Belgique à la citadelle


BRUXELLES Le Français Sébastien Pourcel, vainqueur l'année dernière lors de la 60e édition, restera dans l'histoire comme le dernier vainqueur du Grand Prix de Belgique de motocross à la Citadelle de Namur, une des épreuves majeures du championnat du monde. Le Grand Prix de Belgique n'aura en effet plus lieu dans la capitale wallonne, l'asbl Namur MX Events, organisatrice de l'épreuve, mettant un terme à ses activités.

Pierre Chonquerez, président et principale cheville ouvrière de Namur MX Events, a déclaré vendredi à l'agence Belga, qu'il jetait l'éponge en raison de son âge (76 ans) et de son état de santé, après avoir été impliqué pendant plus de 35 ans dans la mise sur pied du motocross namurois. Les autres membres de Namur MX Events ne souhaitant pas continuer sans lui, l'asbl a stoppé ses activités.

"J'ai 76 ans aujourd'hui (vendredi) et je commence à fatiguer. J'ai eu des problèmes de santé après le Grand Prix 2007 et j'ai donc décidé de me retirer", a déclaré Pierre Chonquerez à Belga. "Les autres membres du comité d'organisation ne veulent pas continuer sans moi. Nous allons donc mettre l'asbl en liquidation".

Namur avait obtenu l'organisation du Grand Prix de Belgique jusqu'en 2012. Programmé le 3 août 2008, le Grand Prix de Belgique, 12e des 15 manches du championnat du monde, aura donc lieu sur un circuit encore à déterminer.

L'ancien champion du monde Eric Geboers, promoteur national, a depuis l'année dernière un accord de cinq avec la société Youthstream, qui promeut le championnat du monde, pour la mise sur pied d'un Grand Prix de Belgique. "Je ne sais pas ce qu'Eric Geboers compte faire. S'il compte rechercher un nouveau partenaire à Namur ou aller ailleurs", a dit Pierre Chonquerez.

Namur est un des hauts lieux du motocross mondial. C'est sur les hauteurs de la Citadelle que Stefan Everts avait conquis il y a deux ans son 10e et dernier titre de champion du monde. Le premier motocross de la Citadelle de Namur s'est déroulé le 11 avril 1947, il fut remporté par le Belge Victor Leloup, qui allait devenir champion d'Europe en 1952, cinq ans avant la création du championnat du monde.