Moteurs

Le pilote de Hamoir débute sa campagne européenne ce week-end au Castellet…

Après le WTCR il y a un mois, c’est au tour du TCR Europe de prendre son envol ce week-end sur le circuit du Castellet. Au début du printemps, Maxime Potty a annoncé sa participation sur une Volkswagen Golf GTI TCR du Comtoyou Racing. Le jeune loup de 18 ans aura à qui parler ce week-end. Face à lui, il y aura 25 adversaires et certains noms connus comme Stefano Comini (Subaru), Dusan Borkovic (Hyundai), Attila Tassi (Honda), Jean-Karl Vernay (Audi), Josh Files (Honda) ou Kris Richard (Honda).

Le protégé de Jean-François Hemroulle et du Belgian VW Club est néanmoins prêt pour ses grands débuts européens. « Avant cette 1ère manche, je me sens vraiment bien », nous a confié Maxime. « Il n’y a pas de pression. J’ai fait des essais avec Comtoyou sur plusieurs circuits et tout s’est bien passé. Je ne suis pas dans l’inconnu puisque je connais déjà le Castellet grâce à ma participation à la Peugeot 308 Cup en 2017. Tout devrait bien se passer. »

Néanmoins, il ne partira pas avec les faveurs des pronostics. La Balance des Performances est actuellement défavorable aux Golf. Mais heureusement moins qu’aux Audi RS3. « Je suis à la fois inquiet par la BoP tout en ne l’étant pas », poursuit l’ancien kartman. « La Golf est une bonne voiture qui tient sa place dans le peloton. Mais j’espère néanmoins qu’il y aura quelques corrections car les Hyundai et les Honda sont trop avantagées. Il y a 9 Hyundai et 3 Honda inscrites en Europe. Si tous les pilotes sont vraiment bons, je ne pourrai faire mieux qu’une 13e place. Mais comme à chaque fois, je viserai le meilleur résultat possible et essayerai d’éviter les problèmes pour finir aussi haut que possible dans la hiérarchie. »

Potty se frottera de surcroît à des rivaux prestigieux qu’il connaît de surcroît très bien. « J’ai l’avantage de connaître la plupart de mes adversaires. Je les avais rencontrés lors du trophée européen à Adria en octobre dernier où j’avais fini 4e et meilleur pilote VAG. Et puis, il y a Stefano Comini que j’ai connu en TCR Benelux où il a été mon équipier à Colmar-Berg. Mais il faut voir ce que sa Subaru sera en mesure de faire. Je retrouverai également mon ancienne équipe WRT et Jean-Karl Vernay. Je roule aujourd’hui pour un autre team mais je suis resté en bons termes avec eux. Qui sait, je reviendrai peut-être chez eux un jour… »

Tout débutera samedi pour le TCR Europe avec les qualifications prévues en deux tranches de 20 minutes et 10 minutes à partir de 10 heures. La Course 1 (23 minutes + 1 tour) commencera à 14h40 tandis que la Course 2 (23 minutes + 1 tour) aura lieu dimanche après-midi à 15h50.

© PRINTSCREEN