Moteurs

Hyundai Motorsport organise actuellement une sélection parmi les jeunes talents du rallye pour trouver un futur pilote pour son équipe en Championnat du Monde. Michel Nandan, Team Principal, nous en parle.

Michel, la communication officielle de Hyundai promet "une sélection d'épreuves" en 2018 pour le lauréat de la sélection 'WRC talent of the future'. Mais on parle aussi de participation au WRC2. Qu'en est-il exactement?

"Le but est de le faire participer au Championnat WRC2 en 2018. Mais actuellement, le règlement de cette compétition n'est pas encore sorti. En principe, il y aura trois épreuves obligatoires et d'autres à sélectionner. Il disputera donc toutes les épreuves qui compteront pour le Championnat WRC2. Cela fera peut-être 7 épreuves. On n'en sait encore rien."

L'objectif est-il de lui donner sa chance pendant un an? Deux ans?

"Un an au moins. Ensuite, cela dépendra de la façon dont il se comporte. Si les résultats sont très prometteurs, pourquoi ne pas le faire passer directement dans la catégorie supérieure? Si les résultats sont prometteurs mais qu'il manque encore un peu d'expérience, il refera une saison. Il est aussi fort probable que l'an prochain, on refasse la même chose, une autre sélection. Il pourrait alors y avoir deux voitures en WRC2."

En quoi consistait la première phase de la sélection pour passer des 16 candidats présélectionnés à 8 retenus pour la finale?

"Nous avons convoqué les candidats à Alzenau (siège de Hyundai Motorsport en Allemagne, NdlR) pour une entrevue. Le but était de voir comment ils se débrouillent en communication et en relations publiques, qu'ils nous expliquent eux-mêmes ce qu'ils font, comment ils s'entraînent, s'ils sont suivis..."

Estimez-vous important qu'ils aient un manager ou un conseiller?

"Pas forcément. Mais quelqu'un qui est déjà canalisé est peut-être mieux qu'un autre. L'important était aussi de voir quelle est leur motivation. Et ça, on ne peut le sentir qu'en discutant avec eux. Ceci n'est peut-être pas nécessairement en rapport avec les résultats qu'ils ont faits mais l'aspect marketing fait aujourd'hui partie du sport professionnel."

Reste maintenant le deuxième volet pour les huit sélectionnés...

"Là, on va entrer dans le vif du sujet. Nous allons les soumettre à un test sur terre et un autre sur asphalte. Nous allons prendre en compte tous les aspects de l'action du pilote dans la voiture et avec le team, son feedback vis-à-vis de la voiture, ses réactions aux différents réglages, sa faculté de communiquer avec les ingénieurs et une équipe de mécanos... Tout ce qui mène aux performances."

Pouvez-vous nous en dire plus sur les pistes de test?

"Nous allons utiliser des bases d'essais connues. Il est important qu'elles n'évoluent pas trop au fil des passages puisqu'il faut pouvoir comparer les pilotes. Nous voulons faire ça très sérieusement. Bien entendu, ce ne sont que des tests mais on ne peut quand même pas les faire s'affronter sur un championnat... Je pense que nous avons le mérite de faire cette sélection et que Hyundai ait décidé d'investir pour former ainsi un jeune talent. Il faudrait que d'autres constructeurs fassent de même. C'est pour le bien du sport."

Des quelques noms qui ont filtré de la liste des 16 présélectionnés, il semble que le panel de pilotes était très varié.

"Notre sélection était effectivement un peu hétéroclite. Certains pilotes roulent déjà en WRC2. D'autres sont encore au niveau national. Certains roulent même en R2 mais ont déjà une petite expérience en Mondial. Nous avons sélectionné des pilotes qui nous semblent avoir un potentiel. Si un pilote de niveau national présente un petit plus, nous le prendrons même s'il n'a jamais roulé en Championnat du Monde."

© D.R.

L'Anglais Tom Cave fait partie des 8 finalistes, avec Emil Bergkvist, Gus Greensmith, Jari Huttunen, Chris Ingram, Pepe Lopez et Kalle Rovanperä.

Quand on parle de jeunes talents, on pense inévitablement à Kalle Rovanperä, qui présente déjà une fameuse expérience et un impressionnant palmarès alors qu'il n'a pas encore 17 ans...

"Il est clair qu'on ne peut pas passer à côté d'un gars comme lui dans ce genre de sélection. Mais il sera sur un pied d'égalité avec les autres candidats. Je connais évidemment son père Harri puisqu'il a roulé pour moi autrefois (chez Peugeot, NdlR). Mais il me l'a présenté sans plus. Même si Kalle possède manifestement un énorme talent, ça reste une sélection et on ne sait jamais ce qui peut s'y passer."

Une erreur de conduite sera-t-elle éliminatoire?

"Je pense effectivement qu'une sortie de route sera éliminatoire. C'est important. C'est sûr que ça met un peu plus de stress mais ça permet aussi de voir comment ce stress est supporté."

Le but principal de l'opération est-il de trouver un pilote vraiment capable d'intégrer le team officiel, ou de gagner d'abord le Championnat WRC2, ou d'assurer en fait la promotion de la Hyundai R5, qui ne recueille peut-être pas le succès commercial espéré?

"Nous avons quand même vendu 28 ou 29 voitures de la catégorie R5. Nous espérions un peu mieux, mais ça correspond à peu près à nos objectifs. La voiture doit encore évoluer. Des améliorations vont venir. Elles devraient relancer les ventes. L'objectif de l'opération n'est pas simplement de mettre un pilote en WRC2 mais c'est vraiment de déceler quelqu'un qui puisse aller en WRC. Et ceci avec une vision sur la durée."

L'opération ne vient-elle pas un peu tard pour assurer la relève des pilotes qui ne répondent peut-être pas totalement aux attentes cette année?

"Nous ne pouvions pas le faire plus tôt car il fallait disposer d'une voiture permettant de le faire. Cela aurait été différent si nous avions eu par exemple une R2. C'est quelque chose que les Coréens voulaient faire en aidant un pilote coréen. L'idée est maintenant de continuer dans cette voie car nous considérons que c'est aussi le rôle d'un constructeur d'assurer la promotion de jeunes pilotes. Quand une marque s'investit dans une discipline, il est bon que cette discipline prospère."

© Red Bull/Ree
Le lauréat de la sélection de jeunes talents devrait intégrer l'équipe officielle Hyundai en Championnat du Monde.