Moteurs Le Hollandais signe une fin de saison époustouflante.

Ce sera sur les terres de son plus sérieux adversaire, le 10 septembre à Assen, qu’Antonio Cairoli fêtera son 9ième titre ! L’Italien pouvait sabler le spumante ce dimanche en Floride, mais Jeffrey Herlings, l’homme de fin de saison et déjà remarqué voici une semaine ici aux States en créant l’exploit d’enlever une finale du championnat local, s’est déchainé en arrachant la seconde manche de ce G.P. américain des mains d’un Cairoli qui menait pourtant le jeu. 

Déjà dans le débat initial, dominé de bout en bout par Eli Tomac, le seul pilote du crû ayant résister aux blessures, les deux officiels KTM avaient fait le spectacle en revenant vers les sommets après des envolées laborieuses. Herlings, second, précédait déjà Cairoli mais loin, à 28 secondes, de Tomac. Nettement mieux parti en fin d’après-midi, Cairoli menait la première moitié de cette seconde course avant de se faire déborder par son coéquipier Hollandais. Le Sicilien n’insistait pas préférant assurer sa position en course comme au provisoire et surtout éviter la blessure. La grosse chute du Français Romain Febvre, resté KO près d’une minute, lui donnait complétement raison. 

Sans compter qu’un Tomac ne pouvant rééditer sa performance initiale, ni suivre le rythme des deux Européens, l’assurait de la seconde place de ce G.P. où les nôtres furent plus que discrets. La fin de saison est vraiment difficile pour Clément Desalle qui, dans les deux confrontations perdait place après place finissant d’abord 9 et 8ième, chaque fois juste devant Van Horebeek. Contraint d’abord à l’abandon, Kévin Strijbos se rattrapait par la suite, obtenant avec une 5ième position le meilleur classement belge.