Moteurs

La spéciale qualificative déterminera l'ordre des départs...

Après deux passages en « essais libres », la spéciale qualificative du Ypres Westhoek Rally s'est déroulée en début de soirée du côté de Nieuwkerke.

Et sans grosse surprise, c'est Thierry Neuville sur sa Hyundai i20 R5 qui s'y est montré le plus rapide. Il pourra donc choisir en premier sa position de départ pour la première étape de ce vendredi à partir de 16h20.

Avec un chrono de 2.56.459, notre leader du Mondial a repoussé à plus d'une seconde le deuxième à savoir la Skoda Fabia R5 du champion de Belgique en titre Vincent Verschueren.

En troisième position (à 1.233), on retrouve une troisième marque différente avec la Citroën C3 R5 étrennée chez nous par le vainqueur de l'édition 2017 Kevin Abbring.

Suivent les Skoda de Kris Princen, du Norvégien Ole-Christian Veiby, du Britannique Ryth Yates et de Cédric Cherain puis la deuxième C3 R5 de l'autre Kevin, Demaerschalk, 8e à 2.679.

Adrien Fernémont s'est classé 13e et Sébastien Bédoret 15e sur la Skoda officielle. Déception pour Guillaume de Mevius, très prudent 18e sur la Peugeot 208 victorieuse l'an dernier.

Stressé par la peur de commettre une nouvelle faute, le Namurois a concédé plus de 8 secondes en moins de six kilomètres et terminait juste derrière l'un des grands favoris Bryan Bouffier. Dix-septième, le Français a connu un souci et perdu gros. Même si les compteurs seront remis à zéro et si la spéciale qualificative ne comptait que pour l'ordre de départ, ce signifie qu'il devra s'élancer 17e vendredi sur des spéciales où les premiers coupent fortement les cordes et la trajectoire est de plus en plus glissante au fil des passages... Un premier coup dur donc pour le dernier vainqueur des Legend heureusement habitué aux belles remontées.