Moteurs

"Je me suis fait une devise, celle de toujours croire en mes rêves", exulte Nigel. Le prénom d’abord : Nigel. Celui de Nigel Mansell, le grand rival en F1 d’Ayrton Senna. "Papa était fou de Mansell."

Son courage ensuite : depuis l’âge de 14 ans, Nigel Bailly est paraplégique. En clair : chaise roulante. Et c’est cet Hennuyer buzetois de 27 ans qui vient de se distinguer à Francorchamps, à Zandvoort et Dijon Prenois, passant allègrement des quatre roulettes de sa chaise au baquet et au volant d’une Clio Cup de 215 cv qui vous arrache à 100 km/h en 5,5 secondes.

...