Moteurs

Arnaud Gavroy, l'échevin de la Citadelle, qui était contre ce projet enregistre cette décision avec satisfaction. Edmond Detry, propriétaire de Dynamic Marketing Group et promoteur du championnat de Belgique de motocross, souhaitait relancer le grand prix de Namur en 2015 et 2025.

En avril dernier cependant, Arnaud Gavroy s'était opposé au retour du grand prix (la dernière édition ayant eu lieu il y a six ans) estimant que la Citadelle pouvait rayonner sans cet événement et que ce genre de sport était trop violent pour le site.

"Si la Fédération juge elle-même que ça ne répond plus aux normes de sécurité, l'affaire est pliée. C'est un site classé patrimoine historique et patrimoine naturel également. Il y a une prise de conscience que la Citadelle est un trésor inestimable pour Namur, mais aussi pour la Wallonie et la Belgique", a-t-il commenté. Selon lui, la Citadelle accueille annuellement au moins 300.000 visiteurs lors des différents événements qui s'y succèdent. "Je préfère une valorisation de la Citadelle toute l'année plutôt que d'avoir un événement ponctuel comme le motocross. De plus, la Citadelle est un havre de paix. Un sport moteur casserait cette ambiance", a-t-il ajouté.

Maxime Prévot n'est pas surpris de cette décision mais avoue éprouver un "pincement au coeur".