Moteurs

Nos deux Belges ont raté le coche ce dimanche après une journée encourageante.

Malgré le froid et la pluie, les spectateurs ont répondu en nombre à Mettet ce dimanche. Ce ne fut hélas par la journée des deux Belges de pointe. Après avoir achevé la journée de samedi au 11e rang, François Duval n’a pu décrocher son ticket pour les demi-finales, ce qui était l’objectif du pilote de Cul-des-Sarts. Dudu devait se hisser dans les 12 premiers et achevé les phases qualificatives à la… 13e place.

« C’est dommage car cela s’est joué à peu de choses », explique François. « Je n’ai fait aucune erreur en piste. Nous avons dû lutter face à des voitures toujours plus évoluées et face à des pilotes qui roulent non-stop. Avec la pluie, nous avons été piégés par notre manque d’expérience et nous nous sommes égarés dans le set-up. Il faut rouler au plus vite car Comtoyou Racing a montré ce dont elle était capable ce week-end. »

Guillaume De Ridder a également joué de malchance alors qu’il pouvait viser la victoire en RX2. Le Nivellois a été victime d’un accrochage avec le Norvégien Glenn Haug en demi-finales. Mais en s’affirmant comme le leader de sa nouvelle équipe Olsbergs, le pilote n°96 donne déjà rendez-vous pour la prochaine manche qui aura lieu à Silverstone dans deux semaines. C’est le Norvégien Ben-Philip Gundersen qui s’est imposé devant ses compatriotes Sondre Evjen et Henrik Krogstad.

Il ne s’était plus imposé depuis un an et demi et la Lettonie en 2016. Sébastien Loeb (Peugeot 208) a renoué avec le succès à Mettet en remportant la finale du World RX. Le nonuple champion du monde WRC a devancé pour 4 dixièmes l’ancien champion Petter Solberg (VW Polo PSRX) et son équipier Timmy Hansen (Peugeot 208) qui a animé la journée en effectuant un nombre incalculable de dépassements. Mattias Ekström (Audi S1 EKS) et le champion en titre Johan Kristoffersson (VW Polo PSRX) complètent le Top 5.

« Cela fait plaisir de renouer avec la victoire », souffle Loeb. « Nous attendions ce moment depuis longtemps. Ce ne fut pas un week-end facile avec les conditions météorologiques variables. Il fallait garder le couteau entre les dents non stop car il y avait 6 ou 7 pilotes en mesure de gagner. Je suis heureux d’offrir cette victoire à Peugeot. Le staff est nouveau et nous gagnons dès notre 3e meeting ensemble. Extra ! »

Tout comme le RX2, le World RX se produira à Silverstone pendant le week-end du 25 mai.