Moteurs Thierry Neuville a pris un avantage psychologique, ce matin, en signant le meilleur temps du Shake down du Rallye d'Allemagne alors que son adversaire Sébastien Ogier rencontrait des problèmes.

Si le départ officiel sera donné en fin d'après-midi à Saarbrücken, capitale économique et culturelle de la Sarre, avec une spéciale show dans la ville, avant que les choses sérieuses débutent véritablement vendredi matin avec la première spéciale en ligne, le Rallye d'Allemagne a en quelque sorte débuté ce jeudi matin avec le Shake down. Thierry Neuville y a confirmé sa forme actuelle et son bon état d'esprit en signant le meilleur temps dès son premier passage.

"Ce résultat confirme nos impressions après les essais préparatoires," commentait notre compatriote? "La Hyundai est bien réglée. Elle m'a directement donné de bonnes sensations. Il fallait faire un temps d'emblée, car la route se salissait très rapidement."

Thierry a quand même effectué quatre passages pour s'échauffer un peu. Auteur du 3ème temps seulement, derrière Andreas Mikkelsen, la bonne surprise de cette entrée en matière sur sa Citroën C3 WRC, Sébastien Ogier a multiplié les 'runs', étant le seul à en faire six, jusqu'à casser la boîte de vitesses de sa Ford Fiesta.

Pour le Français, il est certes préférable que cette péripétie se soit produite ce matin que ce soir ou demain, mais psychologiquement, Neuville a sans doute marqué des points en devançant son plus proche adversaire de près d'une seconde sur 4 km. On croise les doigts pour que la suite aille dans le même sens.

Mais il devra peut-être composer avec de nouveaux arbitres puisque la performance de Mikkelsen a été confirmée par les 4ème et 5ème chronos de Kris Meeke et Craig Breen sur les autres Citroën.