Moteurs

Un an après le succès de l’Irlandais Craig Breen sur nos terres, Citroën Belux, Yves Matton (directeur de Citroën Racing) et leurs partenaires réunis par Arnaud Dellicour ont unis leur force pour proposer cette fois deux têtes d’affiche belges. Sauf grosse surprise de dernière minute, on sait que le vainqueur de la 44ème édition du Rallye du Condroz viendra… du Benelux.

Et c’est à François Duval, toujours flanqué de son fidèle partenaire alcoolisé, que la marque aux Chevrons fera confiance pour défendre ses plus grandes chances de succès. Même s’il manque de rythme et n’a plus roulé au volant d’une R5 depuis un an, le pilote de Cul-des-Sarts sera certainement à considérer parmi les grands favoris de l’épreuve mosane au volant de la DS3 R5 quasi officielle couvée par MY Racing. Dix ans après sa première victoire à Huy, « Dudu » rêve de faire sauter à nouveau les bouchons. Il aura en tous cas une belle revanche à prendre, sa dernière apparition en Citroën s’étant achevée hors de la route alors qu’il dominait Freddy Loix au Rallye de Wallonie 2016.

Si l’on peut toujours compter sur François Duval pour assurer le show, ce sera aussi le cas de son équipier d’un week-end Bruno Thiry (lui aussi en DS3 R5) qui retrouvera à ses côtés un certain Stéphane Prévot pour commémorer les 20 ans de leur succès condrusien. Comme le temps passe vite…

Kevin Demaerschalk est toujours en forme et reste également un sérieux candidat au podium pour autant que sa DS3 R5 couvée par JJ Motorsport s’avère enfin fiable.

Enfin le boss, Yves Matton, aura une belle carte à jouer aussi pour son retour (comme le régional David Bonjean) aux commandes d’une C4 WRC avec laquelle il avait signé des meilleurs temps l’an dernier. Le tout pour le directeur de Citroën Racing sera de se mettre plus vite dans le bon rythme. Pas évident quand on ne fait que trois courses par an.

Pour contre l’armée rouge, on pourra compter sur les Peugeot 208 de Guillaume de Mevius, Cédric de Cecco et surtout Kevin Abbring, mais aussi les nombreuses Skoda Fabia R5 (8 en tout) avec notamment les deux candidats au titre Vincent Verschueren et Kris Princen, mais aussi Ghislain de Mevius et Guillaume Dilley.

Le Rallye du Condroz se déroulera les samedi 4 et dimanche 5 novembre au départ de Huy avec plus de 150 équipages annoncés au départ.