Moteurs

Sorti de la route dimanche matin à Huy, Guillaume de Mevius pourra confirmer sa bonne entrée en matière en R5 au Rallye du Var fin du mois.

Le Rallye du Condroz a été très sélectif le week-end dernier dans les environs de Huy. Et Guillaume de Mevius, le jeune espoir soutenu cette année par le RACB, n'a pas échappé à l'hécatombe. Comme beaucoup d'autres pilotes, il s'est laissé piéger dimanche matin. Ses partenaires ne lui en tiennent manifestement pas rigueur. Ses débuts en R5 ayant été très positifs avant cette erreur, il se voit offrir une autre chance de forger son expérience sur la Peugeot 208 T16 préparée par DG Sport. Guillaume et son équipier Louis Louka participeront à la fin du mois au Rallye du Var, dernière manche du Championnat de France des Rallyes.

"Je me réjouis de disputer cette épreuve où je ne serai pas en terrain inconnu," commente le pilote belge. "En 2015, j'avais participé à ce rallye en 208 R2. Il s'agit d'un parcours magnifique et extrêmement exigeant. Les routes de montagne empruntées sont généralement étroites et tortueuses. S'il faut établir une comparaison avec d'autres épreuves, on est plus dans le profil "Corse" que "Catalogne". Cette fois, notre monture sera bien plus performante qu'il y a deux ans. Lors des reconnaissances, qui se limitent à trois passages, nous établirons de nouvelles notes en symbiose avec les accélérations et les passages en courbe impressionnants de la Peugeot 208 T16. Dans l'ensemble, le grip est très bon dans cette région mais, fin novembre, la météo peut être capricieuse. Il n'est pas rare que le verglas y fasse son apparition."

L'équipage belge n'aura d'autre mission que d'accumuler les kilomètres.

"Nous ne fixons pas à Guillaume et Louis un objectif de résultat," précise Geoffroy Theunis, le Manager du RACB National Team. "Ils auront pour mission de rejoindre l'arrivée et, par conséquent, d'enrichir leur expérience en R5 dans le but de préparer, déjà, la saison 2018."