Moteurs

Très attendue, la première spéciale du Rallye de Monte-Carlo reliant Entrevaux à Ubraye a dû être arrêtée après l’arrivée de deux concurrents seulement suite au tonneau dont a été victime le Néo-Zélandais Hayden Paddon à quelques centaines de mètres seulement de l’arrivée.

Immobilisée sur le toit, la Hyundai i20 Coupé WRC obstruait totalement la route, impossible pour les autres pilotes déjà sur la spéciale (six avec Sordo, Latvala, Tanak, Meeke, Breen et Lefèbvre) d’en finir normalement. La direction de course a donc logiquement activé le système de drapeau jaune à bord des voitures. En attendant de savoir si la spéciale allait pouvoir repartir ou non, Elfyn Evans attendait sur la ligne départ.

En attendant, c’est Thierry Neuville, deuxième à s’élancer grâce à son titre de vice-champion du monde qui signait le premier scratch du rallye, 7 dixièmes (après 21,25 km) devant le champion Sébastien Ogier et sa Ford Fiesta. « Mon choix de pneus super tendres n’était pas idéal, j’ai été très méfiant sur la fin car il y avait du verglas, » commentait le pilote Hyundai souriant à l’arrivée. Son équipier Paddon s’est montré un peu moins prudent. Les six pilotes bloqués devraient logiquement écoper d’un temps forfaitaire, sans doute celui d’Ogier à défaut de toute autre référence. Il faudra donc attendre la deuxième spéciale, à 22h57 entre Bayon et Bréziers pour avoir une réelle idée de la nouvelle hiérarchie du WRC. Mais d’ici-là, Thierry Neuville est officiellement et pour la toute première fois en tête du Rallye Monte-Carlo.


Un photographe touché dans l’accident de Paddon

La première spéciale du Rallye de Monte-Carlo a été neutralisée suite à l’accident dont a été victime Hayden Paddon à quelques encablures seulement de l’arrivée. Sur la video ci-jointe, reprenant les images officielles de cette épreuve télévisée en direct, on peut voir un spectateur chuter violemment du talus. Selon les premières infos en notre possession, diffusée par la radio locale, il s’agirait d’un photographe de presse qui se trouvait dans une zone interdite au public. L'homme serait décédé à la suite de ses blessures.