Moteurs

Sébastien Loeb s’attaque une nouvelle fois au Dakar, où il reste sur un seul podium (2017) en trois participations. 

Après son abandon en début d’année, le Français, nonuple champion du monde des rallyes, vient pour se "faire plaisir" au volant d’une voiture privée. "Je vais me mettre au sport sérieusement en décembre, pour être prêt physiquement", déclare-t-il. "Puis on va faire des essais, histoire de bien roder la voiture. Mais je n’ai pas encore roulé. Je n’ai même pas regardé le parcours avant de décider de revenir. Cela n’a pas influé sur ma décision. Je me suis souvenu des belles images, des bons souvenirs… C’est plus ça qui m’a poussé. Je me suis toujours dit que je viendrais un jour, comme ça. Mais, de part mon statut, je ne peux pas faire 72e… Donc là, je reviens avec une équipe privée, sans vraiment savoir ce qu’on peut faire. Si je voulais de la vitesse, je resterais en WRC. La course peut être très proche mais je n’ai pas la pression, je viens là pour me faire plaisir."