Moteurs Procar: Vainqueur samedi à deux reprises, De Groodt revient au championnat

FRANCORCHAMPS Sébastien Ugeux aura sauvé son week-end ce dimanche, grâce à deux belles victoires. Samedi, le team Alfa avait sombré corps et biens suite à de gros ennuis de transmission. De quoi plonger Sébastien dans un océan de perplexité. Olivier Lainé gardait le sourire, sachant bien que la transmission de l’Alfa 156 allait être remplacée durant la nuit.

Dimanche matin, Sébastien avait retrouvé la forme. Auteur d’un départ de rêve, il prenait l’avantage sur les Honda de De Groodt et Tollenaire, avant de contrôler parfaitement les glissades de sa machine. Du grand spectacle. La 4e et dernière manche du week-end connaissait un scénario identique puisque Ugeux y signait à nouveau un festival. “Samedi, malgré le peu de kilomètres parcourus suite à nos problèmes d’arbre de transmission, nous savions que la voiture se comportait très bien sous la pluie”, racontait le pilote L.O. Racing à l’arrivée. “Nos réglages n’ont rien de particulier mais lorsque l’Alfa fonctionne correctement, je peux laisser libre cours à mon pilotage. Grâce à mes deux victoires, j’ai sauvé ma première place au championnat. Tout se jouera dans trois semaines à Zolder.”
Un circuit qui aura la chance d’accueillir la dernière manche du Belgacom Trophy où tout peut encore arriver. En signant deux victoires samedi dans le déluge, Stéphane De Groodt était en passe de réussir son pari. Mais hier, avec 60 kilos de lest, la Honda Integra PSI rencontrait l’autre monture de l’équipe pilotée par Moreau au milieu du Raidillon dès le troisième tour. Moreau y perdait ses illusions de podium tandis que le Bruxellois poursuivait sa route, s’offrant la quatrième place derrière Philippe Tollenaire, beau second sur l’Accord ELR, et Luigi Vroman sur l’Astra Kissling. Au départ de l’ultime manche, De Groodt s’élançait de son stand, à la poussette. Malgré un embrayage grippé, Séphane remontait à la 5e place. Même s’il pointe désormais au troisième rang du championnat, Martial Chouvel peut encore rêver du titre. Reprenant le baquet de l’Alfa qu’il partageait ce week-end avec Horion, Martial terminait cinquième de la 3e manche après s’être élancé de la dernière place sur la grille. Dans l’ultime sprint, Chouvel s’offrait le scalp de Vroman tandis que Tollenaire se sortait seul au double gauche. Il grimpait ainsi sur la seconde marche du podium aux côtés d’Ugeux.

“Malgré un sous-virage évident, j’ai pris l’avantage sur l’Astra mais je ne pouvais pas aller plus vite, s’excusait Martial sur le podium. J’ai préféré rouler proprement sans vouloir rejoindre Sébastien. Et même si, au décompte final, je reste dans le bon peloton, je sais qu’il a été choisi par Alfa pour le titre. Je ferai tout pour l’aider à Zolder et pour qu’Alfa décroche le titre constructeurs.”

Troisième de l’ultime sprint, Moreau sauvait son week-end et conservait lui aussi ses chances de titre. Les Belgian Masters (7 et 8/10) vaudront donc la peine d’être suivis de près…