Moteurs

Kris Princen a cédé la victoire à Verschueren suite à une pénalité de trois minutes…

Il ne fait jamais bon d’être leader. Kris Princen s’en est rappelé à ses dépends lors du Sezoensrally. Le leader du championnat a mené le rallye mi-asphalte mi-terre de la tête et des épaules. Mais à l’issue de la 9e spéciale, le vainqueur du dernier Rallye du Condroz se voyait infliger une lourde pénalité de 3 minutes pour avoir commis une erreur de pointage. Après avoir joué à l’élastique avec les chronos au fil de l’après-midi, le pilote BMA allait rentrer à Bocholt avec la 3e place finale.

Vincent Verschueren n’en demandait pas tant pour remporter un 2e succès consécutif cette saison après sa victoire décrochée au Wallonie il y a 3 semaines. Une médaille d’or au goût savoureux pour le pilote à la Skoda n°46 puisqu’il prend les rênes du championnat. Un autre homme heureux est Sébastien Bedoret. Profitant également des malheurs de Princen, le jeune loup hennuyer s’est offert une très belle 2e place, soit son meilleur résultat en BRC dans la catégorie-reine. « Un résultat totalement inespéré sur cette épreuve que nous découvrions totalement et avec l'apprentissage des portions de terre. », souligne Sébastien.

Le véloce irlandais Stephen Wright (Ford) complète le Top 5 devant Patrick Snijers et sa Porsche. Pas de bol en revanche pour Adrian Fernémont (Skoda) qui luttait pour une place dans le tiercé de tête avant qu’une fuite d’huile au niveau de la servo-pompe réduise ses espoirs à néant après la 11e spéciale.

La prochaine étape à Ypres, le week-end du 22 juin, promet de valoir le détour.