Moteurs

Thierry Neuville et son copilote Nicolas Gilsoul (Hyundai i20 Coupé WRC) ont connu une deuxième journée compliquée au Rallye de Catalogne, 11e des 13 manches du championnat du monde des rallyes.

 Victime de problèmes hydrauliques et électroniques, il est retombé à la 9e place avant de ponctuer la journée à la 5e position.

"Pour être honnête, on méritait beaucoup mieux", a-t-il déclaré après l'arrivée. "Tout a commencé par la perte de la pression hydraulique à l'arrivée de l'avant-dernière spéciale de la matinée. La voiture n'a ensuite pas voulu démarrer pour rejoindre le départ de la spéciale suivante et nous sommes arrivés en retard, ce qui a nous a coûté une pénalité de 30 secondes."

"L'équipe a ensuite fait un travail incroyable pour réparer la voiture", a expliqué le Saint-Vithois. "Sans ce fameux problème, nous serions à la 2e place. La journée de dimanche est encore longue avec 6 spéciales, rien n'est fait. Il reste également deux rallyes à disputer et nous n'abandonnerons pas car tout peut arriver en rallye. Personne n'est à l'abri d'un souci mécanique."