Moteurs Le pilote Skoda-BMA a fait oublier la cata de Roulers dans les cantons de l’Est.

LA belle histoire de ce week-end sur le front du sport automobile belge. Qui y aurait cru encore voici une semaine ? Quand Kris Princen annonçait son forfait pour l’East Belgian Rally et le Rallye du Condroz suite à sa sortie éliminatoire de l’Omloop Van Vlaanderen, la fin de saison en Championnat de Belgique des rallyes s’annonçait bien triste.

Quelques trouble-fêtes comme Kevin Abbring, Cédric Cherain, Cédric De Cecco ou Ghislain de Mévius pouvaient retarder le sacre promis à Vincent Verschueren et sa Skoda. Mais, finalement remis en selle pour Saint-Vith (et logiquement pour le Condroz), Kris Princen a effacé d’un revers de la main sa bérézina de Roulers. Kevin Abbring a tiré les marrons du feu en premier.

Dans une spirale positive après sa victoire pistarde en TCR Benelux à Mettet, le Néerlandais de Peugeot Belgique-Luxembourg prenait la tête dès la première spéciale. Mais, sur un terrain qui n’est pas son préféré, Princen finissait par déborder Abbring dans l’ES4 de Saint-Vith 1. Et si le pilote BMA conservait une avance minimaliste sur son rival de DG Sport, tout s’écroulait pour Abbring dans l’ES8 suite à une sortie de piste qui lui coûtait huit minutes. "Après un Droite très rapide et boueux, nous sommes partis en tête-à-queue et avons terminé en marche arrière dans un fossé" , avouait Abbring. "Il a fallu un peu de temps pour que les spectateurs parviennent à nous tirer de ce mauvais pas."

Princen n’avait plus qu’à assurer puisqu’il se retrouvait subitement nanti d’une avance de plus de trente secondes. Malgré le rush final de Verschueren, le pilote Skoda-BMA rentrait à Saint-Vith en triomphe, pour 11 secondes de bon. Assurément un payback comme on les aime dans le petit monde du sport automobile après les déboires de Kris au Vlaanderen.

Derrière Princen et Verschueren, Cédric Cherain (Citroën DS3) complète le podium après quelques passages généreux sur le bitume saint-vithois. Ghislain de Mévius (Skoda Fabia) et Adrian Fernemont (Ford Fiesta) complètent le Top 5. Victoire de Seb Bédoret (Peugeot R2) en junior.