Moteurs

La troisième fois aura donc été la bonne pour Gilles Magnus. Jugé trop jeune lors du premier volant RACB TCR il y a trois ans déjà, puis trop expérimenté l'an dernier lors de la sélection monoplace, l'Anversois de 19 ans a enfin été choisi par le jury du RACB relevé de la présence de Tom Kristensen. Il pilotera l'an prochain une Audi RS3 alignée par le Comtoyou Racing dans le championnat d'Europe TCR.

Pas vraiment fan des tractions avant à la base, ce vice-champion de la FFSA Académy (derrière le Chinois Yifé Yé en 2016) et de la Formula Renault NEC en 2017, s'est distingué encore en devenant l'an dernier le plus jeune vainqueur des 24H de Zolder et en se qualifiant quatrième lors de la manche de Blancpain Sprint Series pour ses débuts en GT3 à Zolder avec l'Audi (déjà!) du team WRT.

Il a encore remporté il y a peu la finale européenne de GT4 à Hockenheim au volant d'une Mercedes SLS GT4 du team Selleslagh. Issu du karting 2 temps, ce gamin BCBG parfait trilingue et bourré de talent faisait partie de la WRT Karting Academy en 2015 avec Maxime Potty, Charles Weerts et Ugo de Wilde tous passés avec succès à la voiture.

«Cette sélection était de très grande qualité avec des candidats promis à un bel avenir en sport automobile», notait le nonuple vainqueur des 24H du Mans Tom Kristensen. «Les candidats ont dû composer avec une adhérence précaire tant la pluie était intense. Gilles Magnus nous a surpris par sa capacité d’adaptation. Malgré son peu d’expérience au volant d’une voiture de Tourisme, il a réalisé une très belle progression tout au long de la sélection et a conclu la journée par le meilleur temps absolu.»

Il était pourtant confronté à deux spécialistes des TCR que sont Benjamin Lessennes et Mathieu Detry.

Mais le « package » Magnus a fait la différence. Un excellent choix qui retrouvera l'an prochain sur les pistes son ex-collègue et ami du kart Max Potty, ce dernier ayant renoncé à sa sélection à ce « Volant » pour rester fidèle à VW, sans doute avec un nouveau team.

Comme on dit à Anvers, champagne Magnus ! Et une petite coupe aussi pour les perdants qui n'ont certainement pas démérités. Etre arrivés jusque-là est déjà une victoire.