Moteurs

Une spéciale show d'ouverture est rarement représentative de l'esprit même d'un rallye mais Sébastien Ogier a justifié sa position de futur Champion du Monde 2017 en prenant d'emblée la tête du Wales Rally GB.

Tracée sur un hippodrome proche de la côte nord-ouest du Pays de Galles, la superspéciale d'ouverture du Wales Rally GB n'a rien de comparable avec ce qui attend les concurrents dans les trois jours de course à venir, mais elle avait quand même le mérite de se dérouler sur la terre. Nettement plus rapide que le ridicule exercice proposé en ouverture du Deutschland Rallye, elle présentait un certain intérêt pour les pilotes. Proche d'un 5ème titre mondial des pilotes, Sébastien Ogier n'avait plus été devancé au classement du Wales Rally GB depuis la 1ère spéciale de l'édition... 2013. Il faudra attendre ce vendredi pour voir si la série sera interrompue car il a encore signé le meilleur temps dans ce show et entamera donc la vraie partie de l'avant-dernière manche du Championnat du Monde 2017 en leader.

Ceci dit, ses adversaires ne sont évidemment pas loin. Jari-Matti Latvala, Thierry Neuville et Ott Tänak n'ont concédé que 0"4, 0"5 et 0"6 au Français. A priori candidats potentiels à la victoire, Andreas Mikkelsen, Elfyn Evans et Esapekka Lappi suivent à 1"1 ou 1"2. Déception dans le chef de Kris Meeke qui, sur ses terres, n'a signé que le 15e temps, derrière les meilleurs WRC-2, à 2"5.

Honoré de partir le premier dans cet exercice, Jourdan Serderidis s'est amusé mais il a signé un chrono très modeste, à plus de 10 secondes d'Ogier.

Les choses sérieuses commenceront ce vendredi à 10h20 locale avec 3 spéciales à parcourir deux fois, sans assistance intermédiaire.