Moteurs

Après un bon travail de l’assistance Hyundai qui a remis sa voiture en état, Thierry Neuville est reparti le couteau entre les dents, notre compatriote signant un scratch (meilleur temps) puis un deuxième chrono avant de lever quelque peu le pied dans l’ES12 en voyant son équipier Dani Sordo garé au bord de la route, direction cassée en heurtant une pierre dans une corde. 

La poisse pour l’Espagnol qui venait de reprendre la 2ème place devant les Ford de Ogier (deux meilleurs temps cet après-midi) et Tanak désormais séparées par un dixième à l’avantage du Français, lequel compte 13.9 de retard sur un Kris Meeke semblant déjà sagement assurer une victoire très importante pour Citroën mais aussi pour l’Irlandais.

Et la poisse a continué à frapper le team Hyundai puisque quelques minutes plus tard, Andreas Mikkelsen, leader hier soir après la première étape sur terre, abandonnait à son tour, victime visiblement de la même pierre que son équipier. Encore une chance que Thierry ait cette fois pu éviter ce piège sorti de terre au fil des passages.

En perdant deux de ses trois voitures, l’écurie coréenne a quasi perdu toutes chances d’encore décrocher le titre constructeurs face à M-Sport.

Derrière la Citroën et les deux Ford, Juha Hanninen place sa Toyota Yaris au 4ème rang à 29.4, soit 22.7 devant Thierry Neuville accusant un retard de 52.1. Cela signifie que sans son problème de pression hydraulique de ce matin et les trente secondes de pénalités pour pointage tardif, Thierry serait actuellement deuxième.

« C’est dur à digérer, » avoue notre compatriote. « On aurait mérité mieux que cela. C’est dur d’encore se battre pour chercher les derniers dixièmes quand vous savez que vous n’avez plus aucune chance de podium. Mais bon, le feeling dans l’auto est bon et je ne suis pas encore totalement game over. »

Si les choses restent en état, Ogier deuxième inscrirait 18 unités pour dix à Thierry. Le Français ajouterait donc entre huit points à son avantage de dix-sept, ce qui ferait un retard de 25 unités pour notre compatriote, soit l’équivalent d’une victoire, sans compter le résultat de la Power Stage de ce dimanche où il peut reprendre ou perdre un maximum de cinq unités.

La journée n’était pas encore totalement terminée puisqu’il restait une ultime petite spéciale show de 2,4 km à 17h sur la digue de la cité balnéaire de Salou