Moteurs

Après son mauvais choix de pneus lors de la boucle matinale, Thierry Neuville a effectué une bonne deuxième partie d'étape compte tenu de sa position sur la route en faisant sur l'ensemble des trois spéciales jeu égal avec son principal rival Sébastien Ogier.

Auteur de deux sixièmes puis d'un troisième chrono, notre compatriote est cependant resté à la septième place. Mais il s'est rapproché à moins de treize secondes du leader, son nouvel équipier Andreas Mikkelsen.

« Avec les bons pneus, cela a effectivement été mieux l'après-midi même si j'ai été dérangé dans la dernière longue spéciale en essayant de changer mes réglages tout en roulant, » expliquait Thierry qui repartira donc derrière Dani Sordo samedi matin pour une deuxième étape sur asphalte. « Rien n'est perdu bien sûr mais je regrette vraiment ce mauvais choix. »

Il risque en effet de lui coûter cher avec des écarts s'annonçant très serré sur le goudron et un Ogier réalisant la bonne opération du jour avec une deuxième place absolue à 1.4 de Mikkelsen mais surtout 11.4 devant le Belge qui va devoir cravacher pour remonter.

Bonne journée de Kris Meeke, le seul à signer deux meilleurs temps (contre un seul pour Tanak, Mikkelsen, Latvala et Ogier), le Britannique hissant sa Citroën C3 au 3ème rang provisoire à 3 secondes. Il devance les Ford de Tanak (4e à 6.3) et Ostberg (5ème à 7.1 après avoir mené l'épreuve) et la Hyundai de Sordo (6ème à 10.8)

A noter l'abandon de la Toyota de Jari-Mati Latvala crachant son huile après avoir signé un meilleur temps.