WRC

Le Belge à moins de neuf secondes de la 6ème place d'Evans, Ogier en route vers une 6ème victoire.

Très bon début de matinée pour notre compatriote Thierry Neuville continuant à sonner la charge pour tenter de remonter au classement. Auteur du deuxième chrono dans le « Turini », à 2 secondes et demi de Sébastien Ogier, le Belge a ensuite signé le meilleur temps dans l'ES15 pour se rapprocher à moins de 9 secondes d'Elfyn Evans le précédant au classement. 

Kris Meeke 5ème du général est à 30 secondes ce qui semble désormais beaucoup à deux spéciales et 32 km du but. Et Lappi, bien accroché à la 4ème place possède encore 43 secondes d'avance sur le pilote Hyundai. A ce niveau-là, cela devient carrément impossible à la régulière d'autant que les conditions seront nettement moins glissantes lors du second passage.

« La descente du Turini était verglacée sur 7 km ce que ne nous avaient pas renseigné nos ouvreurs. Le temps a dû se refroidir au petit matin. C'était chaud par endroits, » confessait notre représentant espérant ne pas avoir trop usé ses gommes qu'il devra conserver pour la répétition de ses deux spéciales, la dernière servant de Power Stage (à 12h18 sur la RTBF) donnant lieu à l'attribution d'un bonus de 5 unités pour le vainqueur. Un objectif pour Neuville qui veut limiter au maximum les dégâts engendrés par sa malheureuse petite erreur (mais avec de grosses conséquences) de jeudi soir.

En tête, Sébastien Ogier compte désormais 46 secondes d'avance sur la Toyota d'Ott Tanak. La bagarre est terminée, le Gapençais n'a plus qu'à dérouler pour s'adjuger une sixième victoire sur le port de Monaco.