WRC

Directeur sportif du team Hyundai alignant pour la première fois cette année quatre i20 WRC, Michel Nandan explique pourquoi il a choisi de ne pas nominer Dani Sordo et bien le revenant Hayden Paddon pour les points constructeurs (seules trois autos peuvent scorer) : “Il y a deux raisons. La principale est qu’Hayden, n’ayant plus roulé depuis la Suède, disposera d’une position plus avantageuse sur la route ce vendredi. La seconde est que les voitures sont techniquement liées pour deux rallyes. Ici et la Sardaigne. Or Dani ne roulera pas en Italie. Hayden dispose donc de l’auto avec les dernières évolutions.”

On a vu en Argentine que les Hyundai étaient compétitives sur la terre. Mais quid de l’asphalte ? En Corse, la Hyundai était à la traîne… “On a déjà eu une évolution moteur qui devrait aider. Au mois de juillet, on va disposer d’une évolution du différentiel central avec un nouveau pilotage hydraulique. Mais depuis le lendemain de la Corse, on travaille pour améliorer différentes choses au niveau de la liaison au sol, la motricité sur le goudron. On a encore trois journées de tests pour valider tout cela.”