WRC Ott Tanak proche de son 3e succès, notre compatriote confortable deuxième.

Auteur encore de cinq meilleurs temps sur sept hier lors de la deuxième étape alors qu’il aurait pu se contenter de gérer son avance, Ott Tanak a confirmé samedi sa suprématie sur ce Rallye d’Argentine.

Nanti d’une avance de 46.5 secondes d’avance alors qu’il reste trois spéciales et 55 km chronométrés à disputer aujourd’hui, l’Estonien est bien parti pour décrocher sa troisième victoire en WRC après la Sardaigne et l’Allemagne l’an dernier.

Sa première aux commandes d’une Toyota Yaris WRC de plus en plus redoutable sur tous les terrains.

Intouchable ce week-end, le nouveau Iceman des rallyes confirme qu’il faudra sans doute compter avec lui cette saison dans la lutte pour le titre.

Profitant du brouillard matinal pour subtiliser la deuxième place à Kris Meeke, Thierry Neuville a ensuite enchaîné les deuxièmes chronos. Et même un deuxième scratch dans l’ES12. Avant d’assurer déjà sa deuxième place lors du second passage dans la très longue spéciale de plus de 40 km, la dernière du jour. Sans savoir que l’infortuné Kris Meeke y avait crevé, le pilote Citroën (son équipier Craig Breen avait renoncé après un tonneau lors du premier passage) abandonnant du coup sa troisième place à Dani Sordo, auteur d’une très bonne journée et du meilleur temps sur cet ultime tronçon.

"On a fait une bonne étape", confiait un compatriote plus souriant que la veille. "Cela a été chaud dans le brouillard. On a trouvé un bon rythme par la suite. La Hyundai fonctionne bien, mais impossible d’aller rechercher Ott."

Son équipier Dani Sordo, 22 secondes derrière, ne représentant pas une menace, c’est avec plus d’une minute d’avance sur Seb Ogier que Thierry va aborder la courte dernière étape avec deux passages dans El Condor en sens inverse.

"J’ai perdu près d’une minute dans le brouillard sur la longue ce matin," regrettait le leader du Mondial qui, s’il reste 4e (la crevaison de Meeke lui a fait gagner une place et deux unités), devrait perdre entre quatre et dix points environ sur Thierry Neuville en fonction du résultat de l’ultime spéciale bonus.