WRC

Le pilote Hyundai prend la tête dans la tour dernière spéciale et s'imposer pour 7 dixièmes. Il possède désormais 27 points d'avance sur le Français.

C'est un grand moment de sport automobile et de rallye auquel nous avons assisté aujourd'hui. Un duel intense entre les deux plus grands rallymen actuels. Le quintuple champion du monde Sébastien Ogier d'un côté et le principal aspirant à sa succession, notre compatriote Thierry Neuville de l'autre.

Depuis samedi matin, les deux hommes se sont donnés à 100% et nous ont offert un spectacle à couper le souffle, réellement impressionnant.

Repartis à 3.9 de leur rival ce matin, Thierry et Nicolas Gilsoul ont accompli un véritable sans faute, signant les quatre scratches de la journée. Revenu à 8 dixièmes de la tête au départ de l'ultime Power Stage, ils ont tout donné et encore plus pour battre Ogier dans cette spéciale d'une seconde et demi et donc remporté leur 9e victoire mondiale, la plus belle sans doute, pour 7 dixièmes. Magnifique !

« Merci à l'équipe et mon copilote qui ont fait du super boulot tout au long du week-end, » exclamait un Belge jubilant au moment de monter sur le toit de son i20 Coupé WRC. « Cela a été vraiment très intense. Merci aussi à Seb Ogier. Quelle bagarre ! »

Battu de sept dixièmes après 314 km d'attaque, le Français est venu sportivement féliciter son rival. Le quintuple champion du monde a certainement pris un coup au moral. Thierry Neuville possède désormais 27 unités d'avance au championnat du monde alors qu'il reste six rallyes à disputer après la trêve. En comptant plus d'une victoire d'avance maintenant, nos Diables rouges motorisés ont fait un pas important vers leur premier titre mondial. Mathématiquement mais aussi psychologiquement face à Ogier. Un grand bravo encore pour leur panache. Ils ont joué et ils ont gagné. De futurs grands champions !