WRC

Le plus rapide lors de la plus longue spéciale de 37 km, notre compatriote a porté son avance à une demie minute sur la Ford d’Evans.

Thierry Neuville a encore fait la démonstration de la brillante manière dont il sait maintenant gérer ses courses et un avantage. Plutôt que de rouler sur la défensive, le pilote Hyundai a sorti une belle attaque ce matin pour augmenter de douze secondes son avance sur son plus proche poursuivant, Elfyn Evans.

Dans la première, il a d’abord montré qu’il était bien réveillé en signant le meilleur temps de tous ceux encore en lice pour le podium, juste 2.4 derrière Jari-Matti Latvala reparti en Rally2.

Puis dans la suivante, il a économisé ses pneus pour attaquer à nouveau dans la plus longue où il a collé 17 secondes à la Fiesta d’Evans qui. A sans doute compris désormais qu’il n’irait pas rechercher le Belge à la régulière.

« Le temps est pas mal, » souriait Thierry en constatant qu’il venait de signer le scratch avec une belle marge sur ses poursuivants. « Je vais avoir besoin de cette avance cet après-midi car lors du deuxième passage les spéciales seront encore plus cassantes et je ne veux pas prendre de risques. »

Il n’est jamais évident de trouver le bon rythme quand on mène une épreuve et que son principal rival est hors course. Mais Thierry et Nicolas assurent à merveille.

Relégué désormais à 29.9, Evans, auteur du meilleur temps dans l’ES11, va devoir désormais plutôt se concentrer sur la lutte pour le premier accessit face à un Dani Sordo revenu à 5 secondes. Et vingt secondes plus loin, Teemu Suninen et Esapekka Lappi luttent pour la quatrième place.

Une position que visait sans doute encore aussi Kris Meeke, à nouveau sorti de la route dans la douzième spéciale. C’est la troisième fois en six épreuves que l’Irlandais parque sa Citroën C3 WRC dans les arbres…

Reparti en Rally2, Sébastien Ogier roule en pilotage automatique en attendant la Power Stage de dimanche et la possibilité de marquer tout de même cinq points. « Il est très difficile de trouver la motivation sur une journée comme celle-ci où vous n’avez aucun objectif. Je n’ai même aucune pièce à tester. Je roule juste pour pouvoir participer à la Power Stage demain. »

Cet après-midi, les concurrents répéteront les trois spéciales de ce matin.