WRC

Sauf incident, notre compatriote a course gagnée. Prudent, il ne visera qu'un ou deux points dans la Power Stage à suivre à partir de 13h18 en direct sur Auvio RTBF.

Matinée sans souci pour Thierry Neuville qui a sagement assuré sa première place et joué la carte de la sécurité absolue en embarquant deux roues de secours, soit 22 kg supplémentaires dans le coffre de sa Hyundai. Il a aussi économisé ses gommes dans l'optique de l'ultime Power Stage où des points bonus sont attribués aux cinq plus rapides. Avantage à Jari-Matti Latvala, Andreas Mikkelsen et Sébastien Ogier repartis en Rally2 et qui n'ont rien à perdre. Thierry ne prendra pas tous les risques mais aimerait ajouter une cerise sur son gros gâteau !

« Le principal objectif est de garder l'auto sur la route», a-t-il confié à l'arrivée de la 19e et avant-dernière spéciale. « Je verrai en fonction de mon feeling. Mais s'il est bon en début de spéciale, j'essaierai d'aller chercher un ou deux points supplémentaires. »

Le Belge possède 37.5 d'avance sur Elfyn Evans avec les 11,2 derniers kilomètres de Fafe, une célèbre spéciale se terminant par un gros jump. A la régulière, son 8e succès mondial est donc assuré. Il prendrait alors la tête du championnat avec au moins dix unités d'avance sur Seb Ogier bien décidé à limiter au maximum les dégâts.

Troisième à 45.9, Teemu Suninen va se battre pour son premier podium. Le pilote Ford possède un peu plus de dix secondes d'avance sur son compatriote Esapekka Lappi (Toyota), Dani Sordo pointant au 5e rang à quatre secondes de la Yaris après avoir écopé très tardivement d'une pénalité de dix secondes pour avoir touché deux ballots lors de la Super Spéciale de Porto vendredi soir.