WRC

Bonne surprise de Kalle Rovanpera 2e sur sa Skoda R5.

Sur un parcours ridicule, très lent, plutôt digne d'un slalom que d'une spéciale d'un rallye mondial, Ott Tanak s'est adjugé le premier scratch du Deustchland, 9eme manche du Championnat du Monde.

Sur sa lancée de la Finlande, le pilote Toyota a devancé d'un petit dixième la Skoda R5 de l'étonnant Kalle Rovanpera (fils de Harri) âgé de seulement 17 ans, de deux dixièmes l'autre Fabia du Norvégien Veiby et de quatre dixièmes la Hyundai du revenant Dani Sordo.

« C'était très étroit, on sous-virait énormément, ce n'est pas très gai, » confiait à l'arrivée l'Estonien au volant de la Yaris WRC. « Il est facile de faire une faute, on n'a donc pas forcé, » avouait pour sa part Sébastien Ogier, sixième à neuf dixièmes.

Le quintuple champion francais devançait la Hyundai d'Andreas Mikkelsen et la Citroën de Craig Breen. Sur la 3e i20 WRC, notre leader du championnat devait se contenter d'un modeste treizième chrono à deux secondes, derrière six WRC2.

« Les pneus surchauffaient ce qui n'était pas idéal, mais le vrai rallye ne commence que demain matin. Cette spéciale show n'était pas significative du tout » expliquait Thierry Neuville. Il nous avait habitué à mieux sur ce type de spéciale Mickey Mouse. Stéphane Lefèbvre sur la C3 R5 ne pointait que deux dixièmes derrière lui, tandis que malgré un tête-à-queue Jari-Matti Latvala ne concédait que 2.6.

Du côté des autres Belges, début de rallye aussi contrarié pour Jourdan Serderidis perdant une grosse vingtaine de secondes suite à une crevaison et pour Romain Delhez victime d'un tout droit avec moteur calé en Opel Adam Cup où le jeune Grégoire Munster a signé le 2e meilleur chrono à un dixième seulement de la « pole ». Arthur Kerkhove a signé quant à lui un encourageant 8e temps dans cette formule de promotion.

Enfin, pour ses débuts mondiaux sur la Fabia de Skoda Belgique, Sébastien Bédoret a dû disputer cette première spéciale avec un souci de pop-off valve. Il n'a toutefois concédé que 6.4 au meilleur sur un peu plus de deux kilomètres.

Les choses sérieuses débuteront demain matin avec un nouvel arbitre météorologique, la pluie et même de gros orages l'après-midi étant annoncés sur la région de Saarland.