WRC

La pluie réduit le handicap de Thierry, toujours 3e au général

On avait plutôt l'impression d'être au Pays de Galles qu'en Sardaigne ce matin pour la première vraie spéciale de la 7e manche du Mondial. Un gros morceau de 20 km que Thierry Neuville a parcouru sans ennui, le Belge signant le 5e chrono à 10.6 de son équipier Andreas Mikkelsen.

« La pluie tombée juste avant la spéciale nous a aidés par rapport aux pilotes partis juste derrière, mais d'un autre côté cela nous a encore compliqué la tâche sur cette spéciale très difficile, » a commenté notre compatriote à l'arrivée. « C'était très boueux, très glissant. »

Un bon début de parcours donc pour notre leader du Mondial, deux secondes plus rapide que Sébastien Ogier : « Les conditions sont bonnes pour ouvrir la route, » a de suite déclaré le quintuple champion du monde en voyant que son grand rival était plus rapide.

Cinquième sur la route, Andreas Mikkelsen a signé un gros scratch, 9.1 devant la Citroën de Mads Ostberg 2e. « Je suis en confiance avec la voiture, je me suis bien amusé, mais bon dieu que cela dérape, » souriait le Norvégien prenant donc la tête du rallye 10.9 devant son compatriote Ostberg. Thierry Neuville pointe actuellement toujours au 3e rang ce qui est beaucoup mieux que prévu. Mais attention, le soleil commençait à percer les nuages et la suite de la boucle pourrait s'avérer plus compliquée.

Troisième de la spéciale, Jari-Matti Latvala occupe la 4e place du général à 11.5 devant Seb Ogier à 12.6.

Le rallye est déjà perdu pour Elfyn Evans. Le Gallois a cassé un bras de direction en tapant le rocher à l'intérieur d'un virage. Il possédait la pièce en réserve dans sa Fiesta et a procédé à la réparation en spéciale ce qui lui a coûté plus de 13 minutes et toute chance de bon résultat.