Moteurs


Bon sang ne saurait mentir !

Dans la famille Muller, ils sont nombreux à être rapides.

Après Cathy, très bonne pilote de monoplace à la fin des années 80, est arrivé son petit frère, Yvan.

Lui a remporté le BTCC avant de devenir le recordman du nombre de titres et de victoires en WTCC, quadruple champion du Monde !

Depuis l'an dernier, un nouveau membre de la "dynastie" était arrivé, Yann Ehrlacher.

Fils de Cathy Muller, neveu d'Yvan, il a aussi par son père, Yves Ehrlacher, les gênes d'un sportif de haut niveau puisque son père fut footballeur professionnel et champion de France avec Strasbourg en 1979 !

Dès sa première saison de WTCC, le pilote français avait fêté son 21ème anniversaire en décrochant une victoire en Argentine !

Ce samedi, sur l'Hungaroring, Ehrlacher a remis ça, mais beaucoup plus tôt dans la saison 2018.

Pour le deuxième round du championnat, il a mis à profit un excellent départ et une touchette de ses adversaires pour passer de la cinquième à la première place.

Il n'en fallait pas plus ensuite au jeune pilote Honda pour filer vers la victoire devant son coéquipier au sein du team allemand All Inkl.com Esteban Guerrieri.

Piégé par son départ, Norbert Micelisz, le héros local, ne termine "que" troisième après une solide bagarre avec Yvan Muller, lui aussi sur Hyundai, une bagarre finalement remportée par le Hongrois.

Grâce à cette victoire, Yann Ehrlacher remonte à la deuxième place du championnat juste derrière Gabriele Tarquini, sixième aujourd'hui.

Le "petit" Muller était donc tout sourire après cette brillante victoire.


Côté belge, l'apprentissage se poursuit pour les jeunes pilotes.

Benjamin Lessennes est parvenu à décrocher la dixième place mais son résultat est toujours en attente de validation après enquête et un accrochage avec James Thompson.

Frederic Vervisch a terminé quatorzième et Denis Dupont vingt et unième.

La suite des courses, ce dimanche, sera à suivre sur Eurosport dès 15h15 après des qualifications diffusées en direct sur Eurosport 2 à 10h.